Spread the love
JANVIER-Y.
Honorable Janvier Yahouedeou

L’honorable Janvier Yahouedeou a accusé le gouvernement d’avoir détourné 8 milliards des fonds issus des recouvrements pour le remboursement des victimes de Icc Services. C’était ce mardi 09 Juin 2015 à l’Assemblée nationale devant ses pairs députés. (Lire l’intégralité de sa déclaration).

 Excellence Monsieur le Président,

Honorables Députés à l’Assemblée nationale,

Notre Etat et notre nation traversent des moments douloureux dont la cause profonde réside dans la gouvernance politique et, en particulier, dans l’insuffisant respect des règles fondatrices de notre démocratie.

Qu’il vous souvienne qu’à l’arrivée au pouvoir du Président Yayi BONI en 2006, des structures de placement d’argent se sont installées sur toute l’étendue du territoire national pour se livrer à des activités illégales de collecte d’épargne mettant sur la paille bon nombre de nos compatriotes qui ont eu le malheur de croire que le Gouvernement exerce son obligation de veille et de contrôle de l’économie nationale.

La plus célèbre de ces structures avait pour nom ICC SERVICES.

Malgré l’existence de lois qui portent sur la réglementation bancaire au Bénin,

Malgré l’existence de structures techniques du Ministère des Finances et des services de renseignement, l’Etat béninois a laissé ICC et consorts s’installer partout dans le pays et exercer illégalement les fonctions de banque, notamment la collecte d’épargne publique.

La résultante de tout ceci est qu’en dehors de l’impact économique de cette fraude sur l’activité des banques et de la micro-finance, le peuple béninois y a perdu des plumes.

Les épargnants ont vendu leurs champs, leurs parcelles de terrains, leurs économies, leurs fonds de commerce, etc.

Selon le rapport du Fonds Monétaire International, à la date du 3 septembre 2010, les fonds illégalement perçus avoisinaient 156 Milliards de francs CFA.

Au lendemain de l’éclatement de cette affaire, plusieurs organes ont été mis en place:

* Un Comité de crise

* Un Comité de suivi

* Une Commission d’enquête judiciaire.

Sur les 156 milliards perdus par les béninois dans ICC SERVICES et consorts, l’Etat béninois a pu récupérer :

* environ 120 véhicules qui ont été par la suite vendus aux enchères;

* des biens immobiliers;

* et une somme qui s’élève à environ 8 milliards de francs CFA qui sont les avoirs des responsables de ces structures dans les banques.

Ces 8 milliards au départ ont été bloqués dans ces banques primaires.

En d’autres termes, sur les 156 milliards, l’Etat béninois a pu récupérer environ 8 milliards qui devraient être reversés en priorité aux petits épargnants.

Les fonds issus de la vente aux enchères des 120 véhicules et de quelques biens immobiliers ont été partiellement reversés à quelques petits épargnants.

Mais depuis 5 ans, les 8 milliards ont été soustraits des banques primaires puis portés disparus.

Monsieur le Président,

Honorables Députés à l’Assemblée nationale,

Suite à mes enquêtes et du haut de cette tribune, j’ai la profonde douleur de vous annoncer le détournement de ces 8 milliards FCFA par le Président Boni YAYI et son appareil d’Etat.

Ces 8 milliards n’existent plus que sur papier.

Je n’insinue pas. J’affirme que le Président Boni YAYI est auteur du détournement de la somme de 8 milliards des pauvres citoyens béninois.

Je parle de détournement pour rester poli et courtois. Sinon, je parlerais de Vol de 8 milliards à l’instar du vol des 3 milliards des contribuables hollandais destinés à l’eau potable.

Monsieur le Président, j’ai déjà déposé en bonne et due forme une question écrite au gouvernement qui doit, conformément à la loi, venir s’expliquer à la Représentation nationale.

Que Dieu protège le Bénin.

Je vous remercie de votre attention.

J’ai dit.

Porto-Novo, le 09 Juin 2015        

Janvier YAHOUEDEOU