Spread the love

mohamed-aoudouAlors que son contrat prenait fin en juin 2017, Mohamed Aoudou a quitté contre toute attente le Cr Belouizdad (club de D1 algérienne). L’attaquant international béninois de 26 ans a résilié son contrat pour se sauver. « Moi-même je suis  surpris d’être parti comme cela. Je n’en reviens pas encore parce que je n’ai jamais imaginé que mon aventure avec le Cr Belouizdad allait se terminer de façon prématurée. Tout ce que Dieu fait est bon et ce sont les concours de circonstances qui ne m’ont pas laissé le choix et idem pour le club. Je suis parti pour des raisons de sécurité et de survie carrément. J’ai été victime de deux tentatives d’agression en moins d’une semaine. C’était trop, je me sentais menacé. J’ai résilié pour sauver ma vie », a-t-il laissé entendre. L’ancien joueur de DadjèFc n’a donc pas supporté les attaques des supporters. « La première c’était à la sortie d’une séance d’entrainement. Ils ont essayé de m’atteindre à l’arme blanche. Heureusement, mes coéquipiers ont réagi à temps et j’ai été vigilant aussi. Puis, à la sortie de mon dernier match contre Bel Abbès à domicile. Nous avions perdu 1-0. Ils ont encore essayé une agression alors que j’allais rentrer dans le bus de l’équipe à la fin du match. Les agents de sécurité ont été prompts. Dès le lendemain matin, j’ai fait comprendre au club que mon intégrité physique  était en danger et que je ne pouvais continuer dans une situation pareille », a raconté Aoudou. De retour à Cotonou, il prend le temps pour se relancer : « Je suis libre, je vais prendre quelques jours pour me ressourcer en famille. C’est important. Ensuite, je laisse mes agents et conseillers faire leur travail avec les contacts que nous avons. On verra de quoi demain sera fait ».

EAB