Spread the love

Union progressisteLes jeunes de la 16ème Circonscription électorale  ont fait une sortie médiatique le mercredi 6 février 2019 à Cotonou. A travers cette déclaration, ces jeunes ont exprimé à l’opinion publique, leur adhésion aux idéaux de l’Union progressiste.

Le parti du « Baobab » vient de recevoir un soutien de taille. Il s’agit des jeunes de la 16ème Circonscription électorale qui ont décidé à l’unisson, d’intégrer l’Union progressiste. Ils l’ont fait savoir par la voix de leur porte-parole Thibaut Adanhondji. Selon Eunice Glèlè, membre du Cercle des jeunes de la 16ème Circonscription électorale, ce choix méticuleux de rejoindre les rangs de l’Union progressiste s’explique par l’originalité des idéaux prônés par le parti. De même, ces jeunes ont choisi d’adhérer au parti du « baobab » pour soutenir les actions sociales mises en œuvre par Irène Béhanzin, membre fondateur de l’Union progressiste dans la 16  Circonscription électorale. A entendre Thibaut Adanhondji, porte-parole du Cercle des jeunes de la 16ème Circonscription électorale, depuis  le 06 avril 2016, le Bénin a amorcé son développement grâce aux multiples réformes mises en place par le président de la République, Patrice Talon. A son avis, c’est l’un des éléments qui ont pesé dans la balance afin que les jeunes de la 16ème Circonscription électorale portent leur choix sur l’Union progressiste. « Le Cercle des jeunes de la 16ème Circonscription électorale exhorte les Béninois et Béninoises qui trainent encore les pas, à se joindre à l’Union progressiste afin qu’ensemble, nous puissions boucher les trous de la jarre trouée », a-t-il déclaré. Pour finir, ils ont souhaité que la jeunesse et la couche féminine soient prises en compte lors des positionnements sur les listes dans la 16ème Circonscription électorale.

 M. Y. A

(Coll)