Spread the love

cafe medias matinalLe 171ème numéro de Café Médias a reçu le vendredi 19 janvier 2018, plusieurs personnalités dont Gustave Assah- Martin Assogba, de la société civile. Plusieurs sujets étaient au cœur des débats.

Gustave Assah de Social Watch et Martin Assogba de l’Ong Alcrer ont développé lors de cette causerie, la thématique : le système national d’intégrité. Selon eux, ce système permet de mesurer le degré de corruptibilité des citoyens dans un pays. Leurs explications ont permis à l’assistance, notamment les hommes des médias de comprendre les tenants et aboutissants de ce système qui leur permettra, à en croire Hervé Hessou, coordonateur de Café Médias, de mieux aborder les sujets liés à la corruption au Bénin. « Il a été possible pour Social Watch et Alcrer à travers Café Médias de présenter les objectifs du panel de haut niveau que nous voulons organiser le 25 janvier 2018. Ce panel va mobiliser les acteurs de haut niveau des 13 piliers qui ont été identifiés et qui ont fait l’objet de l’étude du système national d’intégrité financier par l’Union Européenne avec l’appui technique et l’accompagnement de Transparency International. Ce panel a pour objectif d’examiner les actions en cours qui ont permis de déployer la mise en œuvre du système national d’intégrité et surtout de faire le bilan des actions entreprises, d’analyser les défis et de voir autant que faire se peut ce souci majeur de promouvoir la bonne gouvernance », a déclaré Gustave Assah à l’issue du 171ème numéro de Café Médias. Il faut dire que Claude Balogoun, promoteur de Gangan prod, est aussi allé à Café Médias pour présenter son projet «ça pas bon»

 Spéro Ahoussinou

(Coll)