Spread the love
Le chef de l'Etat Patrice Talon et son épouse dans la tribune offiicelle
Le chef de l’État Patrice Talon et son épouse dans la tribune officielle

Les manifestations officielles de la célébration du 57 ème anniversaire de l’accession du Bénin à la souveraineté nationale et internationale ont pris fin autour de douze heures à la place de l’Etoile rouge de Cotonou. Le cérémonial habituel du défilé militaire a duré environ une heure trente minutes.

Après le dépôt de gerbe au monument des morts à Placondji, un quartier du 5ème arrondissement de Cotonou, le chef de l’Etat Patrice Talon a fait une revue des troupes au boulevard des armées avant de prendre siège dans la tribune officielle. A ses cotés la 1ère dame et bien d’autres personnalités de la République tel Adrien Houngbédji, président de l’assemblée nationale. L’ancien chef de l’Etat Nicéphore Dieudonné Soglo contre toute attente a répondu présent à cette célébration contrairement à Boni Yayi, prédécesseur de Patrice Talon qui n’a pas fait le déplacement. Patrice Talon et Nicéphore Soglo ont à peine échangé les civilités. Pas de moments chaleureux entre les deux hommes qui vivent ces derniers jours des relations plutôt froides. L’ancien président Soglo est resté dans son siège pour saluer le numéro un béninois. Une salutation qui a duré à peine 5 secondes. L’assistance a eu droit comme les années précédentes au défilé militaire. C’est l’escadron de musique de l’armée de terre qui a ouvert le bal du défilé avec la nouveauté de cette année, l’exécution du carrousel inspiré par le Ghana à en croire le  Colonel Faizoun interrogé par nos confrères de l’Ortb. Le carrousel consiste à dessiner de façon spectaculaire et ordonnée au son de la fanfare, des figures à la gloire du pays. Trois différentes figures ont été présentées. Après le carrousel, place a été faite au défilé pédestre qui a connu la participation des différents détachements de la police, la gendarmerie et les forces armées. Cette deuxième partie a été clôturée comme à l’accoutumée par la marche princière inspirée du déplacement du léopard. Une musique qui est le propre des parachutistes du Bénin. La cérémonie a été clôturée par le défilé motorisé qui a permis de montrer le matériel roulant des forces de sécurité et de défense du Bénin.

Marcus Koudjènoumè