Spread the love
AGBESSI-PROSPER
Ladislas Agbessi

Armé d’un pouvoir de persuasion redoutable, Ladislas Prospère Agbessi ne recule plus. Il a sonné la mobilisation le mercredi 2 décembre 2015 à travers sa première sortie publique à la place des martyrs. Son obsession constante est de sauver le Bénin de l’extrême pauvreté.

« Je vous le dis. Le prochain gouvernement, à partir du 6 avril 2016 sera le nôtre ». Le candidat ne le cache plus. Il a exprimé sa volonté sans faille à gagner la bataille de 2016. Devant un public enthousiaste et acquis, il a démontré sa volonté à apporter de réponses aux nombreux maux qui minent le Bénin. Sa cible, ce sont les plus défavorisées. La logique de l’homme est empreinte de justice car, à l’en  croire, les premières personnes qui subissent les affres de l’instabilité économique sont les plus pauvres. Les jeunes au chômage, les femmes inactives, les enfants et les personnes handicapées constituent selon Ladislas, les couches qui reçoivent de plein fouet les aspérités de cette situation économique difficile. Pour lui, un Etat se porte bien quand ceux qui y vivent ont un statut social enviable. Au cours de son rendez-vous avec le public, Ladislas Agbéssi a dévoilé son ambition qui consiste à apporter une réponse conséquente à la situation que traverse le pays. Au-delà de l’économie, le candidat a tenu également à rendre hommage à Feu Mathieu Kérékou, ancien Président de la République. Cet homme qu’il a côtoyé à un moment donné de l’histoire du pays, est pour lui une icône. Pendant près d’une quinzaine de minutes, il a vanté ses qualités. Mathieu Kérékou, pour Agbéssi, est une valeur sûre que le peuple béninois a perdu. Pour honorer sa mémoire, il a souhaité une grande mobilisation. Installé en Afrique du Sud, Ladislas n’est pas un inconnu au bataillon. Depuis le régime du Président Mathieu Kérékou, il travaillait discrètement à accroitre l’investissement au Bénin. Adepte de la discrétion, il a tissé depuis des années, un grand réseau de puissants économiques qu’il se décide désormais de mettre au service de la croissance au Bénin. Le rendez-vous de la place des martyrs est le début d’une grande tournée qu’il a déjà entamée et qui le conduira dans plusieurs communes du pays.

AT