Spread the love
Ecureuils-Locaux
Les Ecureuils locaux sont bien partis

Pour ce 1er tour des éliminatoires du Chan Kenya 2018, les Écureuils locaux avaient l’occasion d’effacer les écarts enregistrés ces derniers jours lors du regroupement. Les hommes d’Oumar Tchomogo avaient en effet décidé vendredi de ne pas embarquer pour la capitale togolaise, ayant jugé la prime octroyée par le ministère des Sports trop infime. Finalement, les interventions musclées des responsables fédéraux ont permis de décanter la situation. Les coéquipiers de Séibou Mama ont donc effectivement rallié Lomé samedi. Heureusement, le dimanche 16 juillet 2018, sur la pelouse du stade de Kégué rempli à moitié, ils n’ont montré aucun signe d’une équipe affectée par les derniers soubresauts. Face à des Éperviers trop tendres, ils ont mis en avant leur technique au-dessus de la moyenne. Malgré quelques déchets regrettables dans son jeu, Marcellin Koukpo est parvenu à ouvrir le score à la 45è minute. Sur une frappe contrée, l’attaquant des Buffles trompe un Sabirou Bassa Djéri trop avancé sur le coup. Un avantage de courte durée pour les Écureuils. Car, les Éperviers ont égalisé dès la reprise (46è). Sur une contre-attaque éclaire, Koidjo Sèwonou assure d’un plat du pied parfait. La suite du match est marquée par les tentatives infructueuses de Kokou Gazozo, Messan Dégli ou encore Guillaume Yénoussi. De leur côté, les Écureuils locaux sont passés tout près du hold-up. Sur une action lumineuse, Waris Aboki fait briller le gardien togolais auteur d’une magnifique parade. Le score ne changera donc pas. Le Bénin s’en sort avec un nul encourageant.

 Togo : Sabirou Bassa Djéri, Issifou Bourahana, Hakim Ouro-Sama, Efoe Novon, Guillaume Yénoussi (Akoro Bilali 49è), Kokou Gazozo, Maklibé Kouloun, Koidjo Sèwonou (Agoro Ashraf 49è), Anthonio de Souza, Kossi Adégnon, Messan Dégli. Coach : Jean-Paul Abalo (Togo)
 Bénin: Steve Glodjinon, Ramane Adjanakou, Rodrigue Fassinou, Gaston Houngbédji, Nabil Yarou, Séibou Mama, Marcellin Koukpo, Charbel Gomez (Waris Aboki), Mamah Bah Yéré, Abdel Bouraima (Osséni Agnidé), Ibrahim Ogoulola. Coach : Oumar Tchomogo (Bénin)
 
EAB