Spread the love

adjovi xavierPrésent à l’Open de scrabble d’Abidjan le samedi 15 décembre dernier, le Bénin n’a pu s’illustrer malgré la présence de huit Ecureuils scrabbleurs, dont Julien Affaton et François Xavier Adjovi sur un total de 124 participants. Vu le gros effectif présent dans la capitale ivoirienne, il a été convenu qu’après un premier tour à élimination directe à l’issue du tirage au sort, les 62 restants joueront chacun sept rounds à l’issue desquels les deux meilleurs se qualifieront pour la finale. Dès lors, le premier round a été joué et les scrabbleurs attendaient que le logiciel classique affiche les matchs du second round quand un bug est survenu. Du coup, le contenu du tournoi a été complètement modifié après le premier round et l’organisation a décidé de poursuivre avec le système d’élimination directe. Ainsi, après l’écrémage, cinq Béninois se sont qualifiés pour la phase des rounds de même qu’un Burkinabé et 56 Ivoiriens. Mais au tour suivant, il ne restait qu’un seul Béninois à savoir François Xavier Adjovi et 31 Ivoiriens, dont Mathieu Gueu Zingbé qui a été repêché. A l’étape des quarts de finale, le Béninois François Xavier Adjovi a été éliminé après avoir été battu 2-1. Récent finaliste des championnats du monde au Québec, Mathieu Gueu Zingbé a pour sa part fini sur la plus haute marche du podium, remportant l’enveloppe de 1.000.000 de francs Cfa mise en jeu par les organisateurs. Il a battu en finale, son compatriote Eric Oné Ahué. Maxime Bosson, lui, a terminé à la troisième place. A noter que dans le détail, 113 Ivoiriens, huit Béninois et trois Burkinabé ont participé à cette compétition. Gabonais, Sénégalais et Camerounais n’ont plus effectué le déplacement.

C.G