Spread the love
karaté
Les karatékas béninois ont brillé à Ouagadougou

Le palais des sports de Ouaga 2000 a abrité du 13 au 14 janvier dernier, la 1ère édition du tournoi international de karaté ‘’Open de Ouagadougou’’ (Tiko Ouaga). Cette compétition a été organisée par la Fédération burkinabé de karaté au profit des pays de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) à savoir la Côte d’Ivoire, le Togo, le Bénin, le Niger, le Mali et le Burkina Faso. Cette première sortie de l’année 2018 a été fructueuse pour les Ecureuils karatékas avec une très bonne moisson. Les filles ont une fois encore confirmé l’espoir placé en elles en raflant toutes les médailles d’or sur leur passage : 6 médailles en or en équipe kumité et en kata. Au total pour cette compétition organisée au profit des seniors et des juniors, le Bénin a remporté 12 médailles dont 6 en or, 2 en argent et 4 en bronze. A noter que Océanne Ganiéro a remporté 3 médailles d’or en individuel kumité senior -55 kg, en équipe kata et en kumité senior dames. En tant que leader du groupe, elle a montré la voie à ses compatriotes Fridole Tobossou, Cherstine Kodo, Ken Djido, Gibril Salaou, Jospin Lokossou, Rouchdane Codjo Abé, Klein Anato et Omar Aïtchédji qui ont aussi brillé. L’Open de Ouagadougou a été l’occasion pour les karatékas béninois de préparer l’Open de Paris, le plus prestigieux des compétitions de Ranking de l’art martial dans le monde.

Corneille Gohonou & EAB