Spread the love

Bloc Atrokpo(1)Les grosses cylindrées de l’Union progressiste de la 23ème circonscription électorale ont initié du samedi 05 au dimanche 06 janvier 2018, une tournée dans le département du Zou. Occasion pour Luc Atrokpo et ses compagnons, Alain Nouatin, Gildas Agonkan, Adolphe Djiman, Parfait Houangni et Séraphin Agbahoungbata d’exposer leur ambition de remporter les quatre sièges.  

« Avec votre soutien, nous allons arracher les quatre députés de la 23ème Circonscription électorale ». C’est en ces termes que Luc Atrokpo, membre de l’Union progressiste, s’est adressé aux populations lors de la tournée du parti les 05 et 06 janvier 2018 dans la 23ème circonscription électorale. A ses dires, le parti du « Baobab » regroupe déjà les députés d’Abomey, d’Agbangnizoun et de Djidja. Il manque seulement celui de Bohicon. Pour ce faire, Luc Atrokpo a invité les populations du Zou à soutenir massivement le chef de l’Etat, Patrice Talon lors des élections législatives de 2019. Cela, en raison de ces multiples actions à l’endroit de la commune. Il a cité l’Asphaltage, les cantines scolaires et le renforcement du système d’alimentation en eau potable. « Nous avons donc des raisons de nous mobiliser derrière le président Patrice Talon et d’accompagner son gouvernement », a-t-il déclaré. Revenant sur le fonctionnement de l’Union progressiste, l’édile de Bohicon a confié qu’il n’y aura pas de division à l’interne. « Ceux qui attendent la division au sein de l’Union Progressiste dans la 23ème circonscription électorale vont attendre longtemps et en vain », a-t-il confié. Dans son intervention, Gildas Agonkan, député de la 7ème législature et membre de l’Union progressiste a demandé aux populations d’Abomey,  de Bohicon,  d’Agbangnizoun et de Djidja d’œuvrer à faire de la 23ème Circonscription électorale, le fief traditionnel de du parti « Baobab », tout en appelant les jeunes, les femmes et les sages à soutenir le président Patrice Talon. Quant à Séraphin Agbahoungbata, il a salué l’initiative du maire Luc Atrokpo. Il faut noter que venues massivement écouter les leaders de l’Union progressiste, les populations ont salué unanimement la démarche de la délégation, tout en promettant de suivre son mot d’ordre en temps échéant.

Objectif de la tournée

A quelques semaines des élections législatives de 2019, l’heure est à l’affût des armes et à la mobilisation des troupes dans les Etats-majors des partis politiques. C’est dans ce contexte que les leaders de l’Union progressiste dans le Zou ont organisé une tournée de vulgarisation des textes dans la 23ème circonscription électorale, notamment à Djidja, Agbangnizoun, Abomey et Bohicon. Dans un langage de vérité, Luc Atrokpo, Alain Nouatin, Gildas Agonkan, Adolphe Djiman, Parfait Houangni, Alain Nouatin et Séraphin Agbahoungbata se sont adressés à tour de rôle aux militants et sympathisants. Ils leur ont expliqué de fond en comble, les textes qui régissent le fonctionnement et l’organisation du parti du « Baobab ». Par ailleurs, à chaque étape, les progressistes ont vanté les mérites du chef de l’Etat Patrice Talon, tout en expliquant les réformes contenues dans le Programme d’actions du gouvernement.

 Mohamed Yasser Amoussa

(Stag)