Spread the love

topsecretConcertation au Palais avec les responsables des Gsm

Ils étaient tous là hier au Palais de la présidence. Les responsables des sociétés Gsm exerçant au Bénin, assis côte à côte, ont échangé à la présidence de la République avec le Pouvoir. Ont également pris part à cette séance, le ministre de la communication et de l’économie numérique, de même que les conseillers du chef de l‘Etat. Coïncidence ou pas, ces échanges interviennent à un moment où le gouvernement a décidé de mettre en œuvre un numéro téléphonique d’intérêt public en vue de la correction du déficit communicationnel entre les citoyens et les forces de sécurité publique. Le souhait de tous est que cette rencontre initiée apporte des progrès notables dans les services fournis par ces sociétés à la population, car celle-ci ne cache plus son ras-le-bol au regard des prestations gsm et de leur coût.

Mauvais conseils au roi

Attendu ce jour au commissariat d’Akassato, commune d’Abomey-Calavi, pour donner sa version des faits dans une présumée affaire de coups et blessures volontaires et de menaces, le roi d’Agassa Godomey est de plus en dissuadé par ses sujets à ne pas comparaître devant l’officier.  En prévision à cette option, des démarches auraient été menées par des sages, notables et têtes couronnées proches du mis en cause pour convaincre  les responsables du commissariat à mettre une croix sur cette convocation ou accepter que le souverain soit représenté. A l’opposé de ceux-ci, d’autres voix, mais peu nombreuses, indiquent la voix de la sagesse au roi en lui signifiant qu’il a tout intérêt à se présenter. Dans l’attente de la conduite que le roi tiendra, ses sujets sont en état d’alerte. Conseil : le roi ferait mieux de répondre à la convocation, suite à une plainte portée contre lui par l’une de ses épouses pour coups et blessures volontaires.