Spread the love

Etienne HounkonnouLa salle de réunion de la mairie de Lokossa a abrité le 26 0ctobre 2018, la 26ème édition de la semaine mondiale de l’allaitement maternel. Cette célébration est placée sur  thème « L’allaitement maternel, base de vie ». A l’entame des manifestations, le directeur de cabinet du maire de Lokossa, Martin Ahété, a invité les nourrices à bien allaiter leurs bébés car, dira-t-il, ce liquide est nécessaire et indispensable pour la bonne croissance des enfants. Pour le directeur départemental de la santé du Mono, Etienne Hounkonnou, cette célébration est une occasion pour les particuliers  de soutenir, d’encourager et de protéger l’allaitement maternel qui ne doit plus être seulement considéré comme un moyen d’alimentation des nouveaux nés et des nourrissons, mais un droit à défendre. « Notre pays a également adopté en 1992, la politique de l’allaitement maternel exclusif pour les nouveaux nés jusqu’à l’âge de six mois », a-t-il rappelé avant d’ajouter que cette adoption a permis d’avoir des résultats encourageants. Mais malheureusement, déplore le médecin, depuis quelques années, en 2011, la pratique de l’allaitement maternel exclusif est en baisse selon l’enquête de la démographie sanitaire. Ce  taux, est selon lui de 43% en 2006 contre 33% en 2011. Il a précisé, par ailleurs, que plusieurs raisons expliquent cette contre-performance, notamment le changement de mode de vie et les activités professionnelles. Quant au secrétaire général du département du Mono, Arnaud Sègla Agon, il a prodigué de sages conseils aux nourrices sur la nécessaire.

 Claude Ahovè

(Br Mono-Couffo)