Spread the love
cyclisme
Les coureurs béninois ne font pas le poids

La 27è édition du tour cycliste international du Togo a été lancée ce mardi 10 avril 2018. Prévu pour s’élancer de Cinkassé, le peloton s’est ébranlé finalement de Dapaong faute de moyens financiers. La première étape longue de 133 km a donc été courue ce mardi. Une première étape qui a vu la victoire des cyclistes burkinabés. Abdel Aziz Nikiéma a remporté le critérium qui constitue cette première étape. Il a devancé l’Ivoirien Bamba Karamoko et son compatriote Yarbanga Salifou, classé 3è. Le Bénin est représenté sur ce tour par six jeunes coureurs qui sont à leur première expérience continentale pour la plupart. Lors de la première étape, le meilleur Béninois Bah Kouyaté a occupé la 46è place sur 66 coureurs. Pour le représentant des juges et commissaires à la Fédération béninoise de cyclisme (Fébécy), Félix Zinsou, Ies coureurs béninois ont été pris dans une chute qui les a isolés de la tête du peloton. A noter qu’au total, 12 équipes dont deux togolaises, huit africaines et deux européennes  prennent part à ce tour. La Côte d’Ivoire, le Togo avec deux équipes A et B, le Niger, la France, le Bénin, le Congo, la République Démocratique du Congo, la Belgique, le Mali, le Burkina Faso et le Ghana sont donc représentés sur l’événement. Les coureurs devront parcourir une distance de 751 km en six étapes. La course prendra fin le 15 avril avec la dernière étape dont l’arrivée est programmée à Lomé.

Corneille Gohonou