Spread the love

IepdL’hôtel « Le Miracle » à Bohicon a abrité le samedi 8 décembre 2018, la 2ème édition de la journée de l’inspecteur de l’enseignement de premier degré (iepd). C’est le ministre Salimane Karimou qui a procédé au lancement des travaux.

« L’éthique en milieu professionnel dans le contexte de l’émergence du sous-secteur des enseignements maternel et primaire », est le thème retenu cette année. Pour le président de l’Association des inspecteurs de l’enseignement de premier degré (Aiepd), Didier G. Idohou, cette journée a été instituée grâce à la volonté individuelle et collective des inspecteurs est inspirée de la nécessité qui leur impose la vie en communauté, et surtout la vie professionnelle, de privilégier les échanges pour apporter de la joie et de la détente, de la méditation. Quant au ministre, la journée de l’inspecteur constitue à ses yeux une véritable occasion d’échange et de partage d’expérience qui mérite d’être soutenu. Pour cela, il a invité les participants à faire de l’association leur chose en l’a faisant prospérer par leur participation physique, intellectuelle, morale et financière. Signalons qu’au cours de cet échange, les participants ont réfléchi sur la vie et la survie de la corporation, la dignité des inspecteurs et la vertu du métier de contrôleur de la gouvernance de l’éducation.

 Gaétan Nato

(Br Zou-Collines)