Spread the love
anice-pepe-et-le-Dfac
Anice Pépé soutenu par le Dfac

La Commune d’Adjohoun abrite depuis le vendredi 21 août 2015, la 2ème édition du festival « Metodoukpo ». Une initiative de l’artiste de la musique traditionnelle, Anice Pépé pour valoriser les valeurs endogènes sous toutes ses formes. La cérémonie de lancement dudit événement a connu la présence de plusieurs personnalités entre autres, le maire d’Abomey-Calavi, Georges Bada, le député Yacoubou Malèhossou et le Dfac, Blaise Tchétchao.

C’est parti pour neuf (9) jours de spectacles, de prestations, de compétitions et de retrouvailles autour des valeurs endogènes. Le festival « Metodoukpo » est l’occasion pour des artistes en herbe et ceux déjà professionnels, de s’exprimer sur scène en valorisant la tradition. Plusieurs volets sont pris en compte. Il s’agit du théâtre, de la danse traditionnelle, des contes, de la musique traditionnelle et l’art culinaire. Selon les explications de l’initiateur de « Metodoukpo », Anice Pépé, les raisons qui motivent l’organisation de cet événement sont, entre autres, la sauvegarde du patrimoine culturel et le retour aux valeurs ancestrales. « Je suis en train de constater que nos valeurs endogènes disparaissent au jour le jour. La jeunesse d’aujourd’hui est trop moderne. Nos enfants sont plus séduits par tout ce qui vient d’ailleurs. Moi, je ne peux jamais accepter qu’une culture étrangère vienne envahir la mienne », a-t-il laissé entendre. Plus d’une trentaine de groupes participent à cette 2ème édition de « Metodoukpo ». Venus de Lokossa, de Cotonou, de Porto-Novo, ils animeront le village de « Metodoukpo » pendant neuf jours. « Il y aura du théâtre professionnel. C’est également l’occasion pour les jeunes qui embrassent cette carrière, d’apprendre beaucoup de leurs aînés. Les populations d’Adjohoun sont également acquises à la cause », a confié Anice Pépé. A part les artistes confirmés comme Jolidon Lafia et Miss Espoir qui vont prester, ceux en herbe vont compétir. Les meilleurs seront primés et recevront chacun, un trophée et une enveloppe financière. Satisfait de cette initiative qui suscite l’engouement des populations d’Adjohoun, le Directeur du Fonds d’aide à la Culture, Blaise Tchétchao a invité les participants à user du patrimoine culturel matériel et immatériel dans la présentation de leurs tableaux artistiques. Il faut préciser que cette cérémonie de lancement a été rehaussée par la prestation des artistes du Ballet national. « Metodoukpo » prendra fin le 30 août 2015.

Valentine Bonou Awassi