Spread the love

Harmonie18/20 ! C’est la note à décerner au comité d’organisation des causeries « L’heure du débat poétique » (Ldp) au terme de la deuxième édition  qui a connu son épilogue, le vendredi 21 septembre 2018 à Cotonou. Elle a été marquée par la présence d’un parterre de passionnés du slam dont le député Bonaventure Natondé Aké, parrain de l’évènement. Les débats ont porté sur la loi portant régime juridique du bail à usage domestique en République du Bénin à travers le thème « Règlementation du secteur immobilier au Bénin : quel enjeu pour quelle(s) cible(s) ? ». Selon les initiateurs, ce thème a été retenu pour dévoiler au public, tous les points d’ombre suscités par la loi portant régime juridique du bail à usage domestique appliquée en République du Bénin. Dans son intervention,  Harmonie Bill Catarya, coordonnatrice des causeries « L’heure du débat poétique », a déclaré que la loi sur la règlementation du bail à usage domestique fait toujours l’objet d’incompréhensions entre les propriétaires  et les locataires. « Nous avons voulu lever un coin de voile sur la mise en application de la loi », a-t-elle laissé entendre. Toute chose qui n’a pas manqué d’éveiller l’admiration du député Bonaventure Natondé Aké. Grande est son émotion a-t-il dit, de voir la manière dont les débatteurs ont décrypté la loi  portant régime juridique du bail à usage domestique en République du Bénin. « C’est la preuve que le Bénin regorge des compétences pour mener à bien les actions de développement », a-t-il confié.  A l’en croire, les recommandations issues des débats seront prises en compte pour une amélioration future de la loi. Rendez-vous est pris pour janvier 2019 pour la troisième édition de« L’heure du débat poétique ».

 Mohamed Yasser Amoussa (Stag)