Spread the love

Ecureuils-EperviersA l’occasion de la 2è journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations Cameroun 2019, le Onze national du Bénin a affronté dimanche 09 septembre 2018,  son homologue du Togo à Lomé.  Les Ecureuils sont revenus au bercail avec un nul 0-0.

C’est une évidence que la rivalité entre le Bénin et le Togo date de bien longtemps. Et 11 ans après leur dernière confrontation soldée par une victoire des Ecureuils 4-1 à Cotonou, cette rencontre des éliminatoires de la Can 2019 sonnait comme une revanche. À l’arrivée, pas de vainqueur, ni de vaincu. Au stade municipal de Lomé où le public a effectué massivement le déplacement, Béninois et Togolais se sont livrés une rude bataille. Une première mi-temps à mettre à l’actif des hôtes qui ont multiplié les assauts notamment par le biais du capitaine Emmanuel Adébayor et Mathieu Dossèvi évoluant à Toulouse en France, mais ils ne trouveront jamais la faille. En face, les Ecureuils ont opposé un bloc compact avec un Stéphane Sessègnon sur tous les ballons. En seconde période, les Ecureuils vont mieux se retrouver. Ils mettront en branle leur système offensif avec à la clé quelques occasions. Jordan Adéoti (66è) a d’ailleurs loupé la balle de match. Suite à un centre en retrait de Jodel Dossou, le milieu de Auxerre qui était nez à nez avec le gardien togolais, a été surpris et n’a pu marquer. Le Bénin obtient donc un nul qui satisfait son capitaine. Stéphane Sessègnon a estimé que c’est plutôt une bonne opération que ses coéquipiers et lui venaient de réaliser en terre étrangère. Avec ce nul, le Bénin garde la deuxième place du groupe D avec 4 unités derrière les Fennecs d’Algérie qui ont été contraints aussi au partage des points samedi à Banjul par la Gambie. Il est prévu un autre déplacement pour les Ecureuils en octobre prochain face à l’Algérie pour le compte de la 3è journée.

 Derrick Cakpo

 Fiche technique du match

 Togo-Bénin : 0-0

*Lieu*: Stade Municipal de Lomé

*Affluence*: 12.000 spectateurs

*Arbitre*: Noureddine El Jaafari (Maroc)

 *Togo*: Sabirou Bassa Djéri, Emmanuel Shéyi Adébayor (Kévin Denkey 78è), Simon Gbégnon, Mathieu Dossèvi, Ihlas Bébou, Steve Lawson, Razak Boukari (Franco Atchou 70è), Atakora Lalawélé, Kodjo Fodoh Laba, Djéné Dakonam, James Olufadé

Coach: Claude Le Roy (France)

 *Bénin* : Fabien Farnolle, Khaled Adénon, Chamss-Deen Chaona, Junior Salomon, Olivier Verdon, Jordan Adéoti, Steve Mounié, Mickaël Poté (Désiré Azankpo 67è), David Kiki, Stéphane Sessègnon, Jodel Dossou (Marcellin Koukpo 80è)

Coach : Michel Dussuyer (France)