Spread the love

Bénin taxi photoLe ministre d’Etat, chargé du Plan et du développement, Abdoulaye Bio Tchané, a lancé la deuxième vague du projet « Bénin Taxi ». 253 clés de véhicule ont été remises aux artisans. La cérémonie s’est déroulée le jeudi 02 novembre 2017 au Centre de partenariat et d’expertises pour le développement durable (Cpedd) à Cotonou.

Après le lancement, le 03 juillet 2017, de la flotte « Bénin Taxi », une deuxième vague composée de 253 véhicules a été mise en circulation. Au total, 300 véhicules étaient prévus pour cette 2ème vague. Mais, 253 seront actifs dès ce jour.Les 50 premiers taxis ont sans doute donné des résultats encourageants. Selon, le Directeur du Centre de partenariat et d’expertise pour le développement durable (Cpedd), Assane Séibou, le projet « Bénin Taxi » a vaincu la fatalité de la résistance à l’innovation qui semble caractérisée le Bénin.« Le projet « Bénin Taxi” est un succès franc, car les défis en matière psychologique et technologique ont été surmontés », a-t-il déclaré. A l’en croire, le wifi sera à bord de chaque véhicule dès la semaine prochaine. Il a ensuite souhaité de voir le projet « Bénin Taxi » s’étendre à toutes les communes du Grand Nokoué. Pour le ministre d’Etat, chargé du Plan et du développement, Abdoulaye Bio Tchané, le projet « Bénin Taxi » est important pour le gouvernement en vue de transformer la première vitrine du Bénin à travers les projets d’assainissement, d’urbanisation, de mobilité urbaine, d’adressage et autres. « Le projet « Bénin Taxi » est inscrit dans le cadre du développement des milieux urbains de notre pays en commençant par Cotonou », a-t-il déclaré. Il a rassuré aussi les conducteurs de taxi-ville et de taxi-moto de ce que le gouvernement n’est pas dans la dynamique de restreindre leur champ d’actions, mais d’offrir d’autres moyens de transport aux populations et, par la même occasion créer des emplois.

Donald Kévin Gayet (Stag)