Spread the love
adambi-collines
Samou Adambi à Savè à la recherche des sources d’eau pour les populations

L’approvisionnement en eau des populations dans le département des Collines, donne de l’insomnie au Gouvernement.Le ministre de l’eau et des mines, Samou Séïdou Adambi, a effectué, le vendredi 26 janvier 2018,  une descente sur les chantiers de construction de châteaux et de barrages dans le cadre du projet de renforcement du système d’alimentation en eau potable des villes de Dassa-Zoumè, Savalou, Bantè, Glazoué, Savè et Ouèssè.
Donner un coup d’accélérateur aux travaux en vue de permettre  aux populations qui souffrent le martyr avant d’avoir de l’eau. C’est l’objectif de la descente du ministre de l’eau et des mines sur certains chantiersdans les Collines. A Dassa-Zoumè, première étape de cette sortie, Samou Séïdou Adambi est allé voir le château et la station de pompage d’eau de traitement en cours de réalisation par les Japonais à travers  la Coopération japonaise du développement international (Jica). Le château communal en construction a été également visité.Le ministre de l’eau est aussi allé au camp du 5ème bataillon interarmes (Bia) de Dassa-Zoumè pour savoir le besoin en eau. D’après Boniface Alloukou, le commandant dudit camp, une seule pompe à motricité humaine est fonctionnelle pour desservir un effectif important de militaires. Ce qui ne facilite  pas l’accès à l’eau à ces fonctionnaires de l’Etat. «Avec l’arrivée du ministre, nous sommes rassurés de ce que nous aurons prochainement  de l’eau en abondance», a-t-il laissé entendre. Selon le maire de Dassa-Zoumè, Nicaise Kotchami Fagnon, les travaux entrepris dans le cadre de ce projet est le témoigne de la sincérité du gouvernement qui joint l’acte à la parole. «Le Programme d’actions du gouvernement n’est pas de l’utopie. Mais une vision de développement réel qui  commence par se concrétiser sur le terrain », a-t-il déclaré.
Des mises au point à Savalou
A Savalou, la visite a pris l’allure d’une séance de travail avec les organisations de la société civile, les conseillers communaux et locaux, et une délégation de la cour royale. Dans la salle de délibération du Conseil communal, Bonaventure  Afflé, le premier adjoint au maire, a, dans son intervention, exprimé les inquiétudes de la population par rapport à la construction des quinze forages annoncée récemment par le gouvernement. A l’en croire,  par  cette décision,  Savalou n’était pas prise en compte dans le programme. «Savalou est  bel et bien concernée par le programme. Mais face à l’urgence que présente l’approvisionnement des populations en eau, le Chef de l’Etat a estimé qu’il ne fallait pas attendre la fin de ce programme avant que la  population n’ait   accès à l’eau pour ses  besoins. D’où la construction des 15 forages comme mesures palliatives », a clarifié Samou Séïdou Adambi. Cap a été ensuite mis sur Glazoué et Savè où la délégation ministérielle est allée évaluer l’évolution des travaux de construction de deux  barrages d’une capacité totale de 14millions de mètres cubes. L’entreprise chinoise en charge des travaux a réaffirmé son engagement de respecter les délais contractuels.

Zéphirin Toasségnitché
(Br Zou-Collines)