Spread the love
Police républicane
Hounnonkpè passe en revue les éléments de la Police républicaine

Le Directeur général de la Police républicaine (Dgpr), Nazaire Hounnonkpè, a lancé la rentrée de la Police républicaine. La cérémonie a eu lieu le lundi 5 février 2018 à l’ex-Direction générale de la Police nationale.
Les ex gendarmes et policiers sont désormais condamnés à travailler ensemble.Ceci, suite au lancement des activités de la  Police républicaine lundi 05 février 2018 à travers la traditionnelle cérémonie des couleurs. Cet événement marque la surpression de tous les organes de l’ex gendarmerie et police nationales etl’effectivité de la Police républicaine. Selon Nazaire Hounnonkpè, Directeur général de la Police républicaine, l’Institution est un tout nouveau corps, car il ne s’agit pas de la fusion de l’ex-Gendarmerie et police. « Donc, chaque agent de l’ex-Police nationale et de l’ex-Gendarmerie nationale est désormais nouveau dans cette nouvelle institution », a-t-il déclaré. Il a précisé que c’est l’ex-Direction générale de la Police nationale qui servira désormais de cadre à la Direction de générale de la Police républicaine. « Tous les anciens organes de l’ex-Police et l’ex-Gendarmerie nationale ont cessé leurs activités. Ainsi, seuls les organes de la police républicaineauront la légitimité et la légalité defonctionnerdès l’entrée en vigueur du décret portant Aof du nouveau corps », a-t-il indiqué. Il a invité d’une part, tous les agents à la solidarité pour la réussite de la mission car, un échec serait catastrophique pour le système sécuritaire du Bénin. Et d’autre part, il a exhorté ses collègues à oublier les anciens conflits corporatistes pour entrer dans cette police républicaine dépouillée des vieilles habitudes. De fait, les paisibles populations verront leur quiétude assurer. Pour finir, il a rassuré les uns et les autres de ce qu’il n’y aura pas de discrimination dans les prises de décision et les rétributions pour que chacun se sente appartenir fièrement à cette Police républicaine.

Donald Kévin Gayet

(Stag)