Spread the love
benin-wushu-lomé
Légende : Les Béninois ont émerveillé à Lomé

Lomé a abrité du 23 au 27 août 2016 la 3è édition du championnat de l’Union des Fédérations ouest africaines de wushu. La compétition, qui a regroupé sept pays, a donné lieu à de belles empoignades. Le Benin a terminé deuxième derrière la Côte d’Ivoire.

Sept pays ont répondu présents à ce grand rendez-vous. Il s’agit du Bénin, du Togo, de la Côte d’Ivoire, du Mali, du Burkina Faso, du Niger et de la Guinée. Placé sous le parrainage du grand maitre Patrice Koménan, président de l’Union des Fédérations ouest africaines de wushu, ce 3è championnat a connu un grand succès au stade omnisports de Lomé (Togo). Le public ne s’est pas du tout ennuyé, surtout lors de l’épreuve des combats. A ce niveau, le Benin a un peu régressé puisque sur les neufs combats, il s’en est sorti avec une seule victoire dans la catégorie des 65 kg. Par contre en individuel, les athlètes béninois ont dicté leur loi aux autres compétiteurs en s’imposant en Taoulou et en Sanshou. Même en Taoshu, en Gunshu, en Nagun et en Giangshu, ils ont émerveillé (voir ci-dessus les résultats ci-dessous). Un véritable récital pour le public togolais. Le Béninois Fabrice Noudofinin s’en est sorti avec cinq médailles d’or. Il est le meilleur athlète de la compétition. A l’issue du championnat, le président de la Fédération béninoise de wushu, Patrice Koménan, a reçu les félicitations des délégations venues de tous les pays ouest-africains. Selon ses pairs, pour ses efforts inlassables pour l’illustration de ce sport, il mérite tous les honneurs dus à son rang.

Hospice Houénou de Dravo

Résultats complets du Bénin

Taolu

Chang quan : Agbadjahounto Odilon 2è

Dao shu: Agbadjahounto Odilon 1er

Gun shu : Agbadjahounto Odilon 2è

Traditionnel : Agbadjahounto Odilon 3è

Traditionnel avec arme : Agbadjahounto Odilon 2è

Nan quan : Noudofinin Fabrice 1er

Nan gun : Noudofinin Fabrice 1er

Nan dao : Noudofinin Fabrice 1er

Taiji quan : Noudofinin Fabrice 1er

Taiji jian : Noudofinin Fabrice 1er

Sanda (combat)

– 60 kg Guédou Cédric 2è

– 65 kg Ézéchiel Adandé champion

– 75 kg Rodrigue Koto 2è

Total des médailles 13 (7 Or, 5 Argent et 1 Bronze)

2è au classement général après la Côte d’Ivoire