Spread the love

barnabe_dassigli_01Il aurait pu passer à la trappe. Le ministre Barnabé Dassigli, a eu des sueurs froides la veille de son congrès. C’est pourquoi sa reconduction dans l’équipe gouvernementale a donné un peu plus de saveur au 3ème congrès de l’Alliance nationale pour démocratie et le développement (And) samedi dernier au Palais des congrès de Cotonou.

La salle rouge du Palais des congrès à Cotonou était remplie de monde samedi 28 octobre 2017, à l’occasion du 3ème congrès de l’Alliance nationale pour la démocratie et le développement (And).Barnabé Dassigli et les siens ont évalué le chemin parcouru, afin de mieux soutenir le Programme d’actions du gouvernement (Pag).  Il faut dire que le ministre en charge de la Décentralisation n’en revient toujours pas de ses émotions. La veille de son congrès, a-t-il raconté, samedi dernier au Palais des congrès, ses nerfs ont été à vif. Ses collaborateurs, ne sachant pasà quoi s’entenir par rapport à son maintien ou non dans l’équipe gouvernementale, passaient à son bureau pour s’enquérir de ses nouvelles. « Moi-même j’avais l’esprit ailleurs. Ils l’ont constaté. Mais, je savais que si ce n’était pas A, serait B », a-t-il concédé. Avant de rassurer la foule du Palais des congrès, que l’essentiel est que le Bénin avance, et pour cela, il faille soutenir davantage le chef de l’Etat. « L’And à l’heure des grands rassemblements » : c’est sous cette thématique que les congressistes ont mobilisé leurs réflexions. Ils ont fait la part belle à la réforme du système partisan et à la création de grands rassemblements politiques. A l’issue des communications et échanges, les militants, sympathisants, les mouvements politiques alliés, les partis politiques  ont réitéré la nécessité de se fondre en un regroupement pour mieux soutenir l’action du chef de l’Etat. Que ce soit Georges Baba, le maire d’Abomey-Calavi, l’ex-Préfet, Epiphane Quenum,  ou leProfesseur François Abiola, tous ont insisté sur la réforme du système partisan.  Pour sa part, le président de l’And, Barnabé Dassigli a invité tous les congressistes à accompagner le régime du Nouveau Départ. Il  a invité tous les Béninois à se faire enregistrer pour le Ravip.

 J-P M