Spread the love

michaelleLa 44ème session plénière de l’Assemblée parlementaire de la francophonie (Apf) s’est tenue à Québec le 9 juillet 2018. Au menu de cette rencontre à laquelle a pris part la Secrétaire générale de la francophonie, Michaëlle Jean, l’approfondissement des réflexions sur l’apport de l’Assemblée à l’action globale de la francophonie dans le domaine du numérique. Lire ci-dessous, le communiqué du service presse de l’Organisation internationale de la francophonie.

Communiqué de presse

Michaëlle Jean, Secrétaire générale de la Francophonie, a participé le 9 juillet 2018 à l’Ouverture de la 44ème Session plénière de l’Assemblée parlementaire de la francophonie (Apf), qui s’est tenue à Québec à l’invitation du président de l’Assemblée nationale de ce pays, Jacques Chagnon, qui préside aussi l’Apf. Le thème retenu pour le débat général de cette Session, « les bonnes pratiques des Parlements à l’ère du numérique », a permis aux parlementaires  francophones d’approfondir leurs réflexions sur l’apport de Assemblée à l’action globale de la Francophonie dans le domaine du numérique.

S’exprimant sur la thématique des assises francophones en présence du Représentant du gouvernement du Québec, le Ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, Sébastien Proulx et du Président Chagnon, Michaëlle Jean a lancé un appel pressant aux parlementaires francophones : « Nous avons la responsabilité, particulièrement vous Parlementaires, au Sud comme au Nord, à l’Est comme à l’Ouest, de repenser le dialogue politique à la lumière des nouveaux modes de communication et d’information. Nous devons, sans tarder, mettre ces technologies nouvelles au service de la démocratie si nous ne voulons pas qu’elles dénaturent la démocratie ».

Dans une séance consacrée aux questions des parlementaires, Michaëlle Jean, répondant à ceux-ci, a présenté la philosophie et l’approche qui guident les actions de l’Oif dans plusieurs domaines. Elle a décliné, tour à tour, les initiatives touchant à la Stratégie égalité femmes-hommes, à l’état civil, à l’accompagnement des processus électoraux, à l’appui aux institutions nationales, aux migrations, à la Stratégie jeunesse, à la prévention contre la radicalisation et l’extrémisme violents pouvant conduire au terrorisme, à la collaboration entre l’Oif et le G5 Sahel, au français dans les organisations internationales, au trafic illicite des biens culturels. La Secrétaire générale n’a pas manqué de saluer la coopération active et constructive que l’Oif entretient avec l’Apf.

La prochaine session plénière de l’Apf se tiendra à Abidjan en juillet 2019 à l’invitation du Président de l’Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Soro.

En marge de la session de l’Apf, la Secrétaire générale de la Francophonie a mené une série d’entretiens bilatéraux avec certains Présidents de Parlements francophones ainsi que des officiels québécois. Elle a aussi pris part, le 10 juillet, à la seconde édition du Parlement francophone des jeunes des Amériques ainsi qu’aux festivités marquant le 30ème anniversaire de l’Institut de la francophonie pour le développement durable  (Ifdd), basé au Québec.

 Paris, le 12 juillet 2018