Spread the love

scrabbleLes Ecureuils scrabbleurs continuent de briller aux 45ès Championnats du monde francophone qui se déroulent en ce moment à Agadir (Maroc). Ils ont encore fêté hier une grande victoire. En effet, le redoutable champion du monde néo-zélandais, Nigel Richards, vient de subir la colère d’un autre Béninois. Il s’agit d’Emile Agbanglassi. Dans le match qui opposait les deux hommes, l’Ecureuil a fini par l’emporter sur un score serré de 415-405. Selon plusieurs observateurs, c’est la motivation des Béninois qui fait la différence jusque-là face à ce monstre du scrabble classique révélé au monde avec sa victoire au scrabble classique lors des derniers Championnats du monde francophone à Louvain-la-Neuve (Belgique), sans parler un mot de français, hormis bonjour, au revoir et merci. Régnant en maître absolu sur le scrabble anglophone, il vient de recevoir une belle leçon de l’équipe béninoise. « Que peut ‪‎Nigel Richards devant un scrabbleur ‪‎béninois motivé ? », s’est interrogé un spécialiste présent à Agadir à la suite de ce match. Avec cette nouvelle défaite de Richards, le Bénin mène 2-0 face à la Nouvelle Zélande.

Une première finale des paires !

À l’issue des quatre premières parties de ces Championnats du monde, les scrabbleurs peuvent vraiment espérer. « Je crois que nous venons de vaincre le signe indien (…) », a balancé un membre de l’équipe sur un réseau social. C’est vraiment un exploit parmi tant d’autres que la délégation ‪béninoise aux 45ès Championnats du monde francophone réalise. C’est bien la toute première fois que le Bénin participera à la finale des paires grâce au duo Julien Affaton-Hervé Boni (première combinaison pour une compétition officielle). Aux duos Emile Agbanglassi-François-Xavier Adjovi et Anita Bohoun-Victor Rotciv Gbenou (2è série 5 après 4 parties), il reste sans doute du chemin à parcourir pour atteindre le sommet. « Bon courage à tous pour la suite. Nous sommes de cœur avec vous (…) », a posté un fan sur le compte Facebook de la Fédération béninoise de scrabble, dans l’espoir qu’au soir du 28 juillet, le Bénin sera positionné parmi les tout meilleurs au monde de la discipline.

 

E.A.B

Championnat de zone A de handball 2016

7è journée

Aso Modèle – Asa : 34-16

Flowers – Aspac (Dames) : 24-27

Flowers – Aspac (Hommes) : 36-24

Uac – Académia (Hommes): 34-16

Pélican – Canon (Hommes), forfait de Pélican