Spread the love
Agbenonci-et-Michaelle-Jean
Tête-à-tête entre Michaëlle Jean et Aurelien Agbénonci

La Secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie (Oif), Michaëlle Jean, est au Bénin depuis hier. Elle a été accueillie par le Ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Aurélien Agbénonci.
A sa descente d’avion, la Secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie (Oif) a affirmé sa joie d’être au Bénin. A l’en croire, il y a un lien fort entre le Bénin et l’Oif. « Il y a une relation particulière entre le Bénin et l’Oif. C’est 47 ans de coopération, mais une coopération qui mérite toujours d’être renforcée sur les axes prioritaires du pays », a-t-elle précisé. A l’en croire, les compétences en numérique au Bénin sont remarquables, de même que la diversification des activités économiques. Ce sont autant de choses qui  intéressent l’Oif, parce que le Bénin fait partie des 13 pays de l’Afrique subsaharienne francophone ciblés pour le déploiement des incubateurs, d’espaces collaboratives, et d’accélérateur de très petites industries. « Il est très important d’être ici pour voir comment avance l’entreprenariat des jeunes et des femmes au Bénin. J’aurai l’occasion de rencontrer la Chambre de commerce, les acteurs économiques béninois. Je suis très honorée d’avoir cette possibilité de m’adresser aux parlementaires », a-t-elle ajouté. Au cours de son séjour, la secrétaire générale de l’Oif sera reçue par le Chef de l’Etat, Patrice Talon au Palais de la Marina. Elle tiendra ensuite au Ministère du plan et du développement, une séance travail avec le ministre d’Etat chargé du Plan et du développement, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, le ministre du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat, la ministre de l’Economie numérique et de la communication, le ministre des Enseignements secondaires, de la formation technique et professionnelle et le ministre des Petites et moyennes entreprises et de la promotion de l’emploi. Ensuite, elle se rendra à Porto-Novo, plus précisément à l’Assemblée nationale où elle fera un discours devant les parlementaires. Mais avant cette rencontre, elle fera la visite d’une classe expérimentale du Projet Ecole langues nationales (Elan) à Porto-Novo  à l’Ecole primaire Amoussa à Kandévié). Plusieurs autres activités seront au menu de sa visite de travail. Rappelons que Michaëlle Jean  est une diplomate canadienne née le 06 septembre 1957 à Port au Prince en Haïti. Le 30 novembre 2014 lors du 15ème sommet de la Francophonie à Dakar au Sénégal, elle a été désignée Secrétaire générale de la Francophonie à l’unanimité des pays membres.

Léonce Adjévi

Communiqué de presse de l’Oif

Visite officielle de la Secrétaire générale de la Francophonie au Bénin, laboratoire de l’enracinement de la démocratie en Afrique, de l’intégration du numérique, terre de jeunesse et d’innovation.
La Secrétaire générale de la Francophonie, Madame Michaëlle Jean, effectuera, à l’invitation du Président de la République du Bénin, S.E.M. Patrice Talon, une visite officielle du 13 au 16 décembre 2017. « Il me tardait de revenir dans ce pays pionnier du mouvement de démocratisation en Afrique francophone, un pays où la priorité a toujours été donnée au dialogue inclusif, à la liberté d’expression, au pluralisme des idées, à l’alternance politique et à des institutions fortes. J’aurai l’honneur de m’adresser à l’Assemblée nationale pour saluer les efforts constants du Bénin pour ancrer toujours plus vigoureusement l’État de droit, y compris face à de nouveaux défis notamment la formulation et l’élaboration d’un cadre législatif et réglementaire sur l’économie numérique», a-t-elle déclaré.
L’Organisation internationale de la Francophonie (Oif) accompagne le Bénin dans la production de cyber législations, mais aussi, plus largement, la jeunesse béninoise pour le renforcement de ses capacités et compétences dans les filières du numérique. « Le Bénin, souvent qualifié de quartier latin de l’Afrique, a pour ambition d’être vite reconnu comme le quartier numérique de l’Afrique. Ce pays foisonne d’initiatives très innovantes dans quantité de secteurs, notamment des économies vertes et bleues, portées notamment par des jeunes et des femmes entrepreneurs que nous aimons soutenir avec des programmes prioritaires qui leur sont dédiés », souligne Michaëlle Jean.
Au cours de ces trois jours, la Secrétaire générale ira de Cotonou à Porto-Novo, Allada, Abomey-Calavi et Ouidah, pour mieux témoigner d’un pays riche de son patrimoine culturel, matériel et immatériel, comme du génie de ses forces économiques laborieuses et dynamiques.
L’État béninois, soucieux de l’épanouissement de sa jeunesse, signera le 14 décembre un accord-cadre avec l’Oif pour un vaste programme national d’activités « Libres ensemble », cette initiative construite avec les jeunes de tout l’espace francophone est vite devenue un vaste mouvement qui crée entre eux des liens, des activités, des projets, des maillages, des partenariats et les met à l’abri du repli sur soi, de la radicalisation violente et de la haine.
La Secrétaire générale fera le point sur les champs de coopération entre l’Oif et le Bénin avec le Président de la République, puis en séance de travail au Ministère du plan et du développement avec neuf ministres dans les domaines clés d’intervention : Affaires étrangères et coopération, Commerce, industrie et artisanat, économie numérique et de la communication, Petites et moyennes entreprises et promotion de l’emploi, Tourisme, culture et sports, Enseignement maternel, primaire et Secondaire, formation technique et professionnelle, Enseignement supérieur et recherche scientifique.

Paris, le 13 décembre 2017