Spread the love

adjoviLes 47ès championnats du monde de scrabble francophone ont lieu du 13 au 20 juillet 2018 à Mont-Tremblant (Québec). Le Bénin est représenté dans cette compétition par un seul scrabbleur. Il s’agit de François-Xavier Adjovi (photo), médaillé de bronze aux championnats du monde (2013 et 2015) et double médaillé d’or au scrabble défi africain et au scrabble duplicate paires lors des 3ès championnats d’Afrique de scrabble francophone au Mali. En effet, la délégation initiale composée de  huit personnes a été réduite à trois membres. Selon le président de la Fédération béninoise de scrabble (Fébésc), Roland Renaud Kouton, les raisons de cette amputation sont dues au défaut de visa. « Pourquoi ils n’ont pas eu de visa ? Nous-mêmes, ça nous surprend un peu », s’étonne-t-il. « Ça fait plus de dix ans que le Bénin participe aux championnats du monde mais jamais un scrabbleur béninois n’a fugué », a fait savoir le président Kouton. A l’en croire, cette situation réduit les chances de médailles du Bénin puisque Julien Affaton (finaliste des éditions de 2011, 2012, et 2013 et champion du monde en 2014) n’a pu entrer en possession de son visa. Emile Agbanglassi et Hervé Boni sont aussi dans le cas. « Nos chances de remporter des médailles sont damées », regrette le président de la Fébésc. Mais le seul vrai compétiteur présent au Canada rassure qu’il donnera le meilleur de lui-même pour honorer les couleurs béninoises. « Je me défendrai bec et ongle pour qu’on puisse obtenir tout au moins une place sur le podium… », a promis François-Xavier Adjovi. A noter que ce dernier est accompagné du président Roland Renaud Kouton et du directeur Afrique scrabble Olivier Assinou pour ce déplacement au Canada.

EAB