Spread the love

azaDavid Koffi Aza appelle les opposants au régime du président Patrice Talon a plus de réflexions et propositions concrètes qui pourront faire avancer le pays. Il était sur l’émission sociopolitique cartes sur table de Océan fm dimanche 21 octobre 2018. « La population perçoit que ce sont des gens qui n’ont pas pu être contentés, des gens qui sont déçus qui s’organisent pour combattre la personne du président Talon », a-t-il illustré. Pour lui, la réussite du président Talon est la réussite de tous les Béninois. David Koffi Aza salut les différentes réformes qui sont menées, mais ajoute que les dignitaires des cultes endogènes ne sont souvent pas consultés avant la prise de certaines décisions qui selon lui ont un impact sur l’évolution de la société. « Les Blancs ne nous ont pas appris la politique. Avant leur arrivée, on avait déjà un système politique qui tenait compte des réalités endogènes. Ce qui n’est plus le cas de nos jours », a argumenté le président du Conseil National des Cultes Endogènes du Bénin. Il invite le président de la République  Patrice Talon à se départir quelques fois de son entourage pour prendre conseil auprès de personnalités neutres. Le prête du fâ souhaite que le chef de l’Etat puisse accorder la grâce présidentielle à l’homme d’affaires Sébastien Ajavon pour le bonheur des uns et des autres. L’invité de Hospice Houénou de Dravo affirme que le projet de révision de la constitution est une nécessité. « Il faut sortir la révision de la constitution des mains des politiciens. Que cela soit un débat public et que chaque couche de la nation se prononce sur chaque partie de cette constitution afin que toutes les aspirations soient prises en compte. Je pense que le Bénin a suffisamment de matière grise capables de réfléchir sur la question de façon objective. Il y a des constitutionnalistes de renom et quand le travail sera fait de façon impartiale, le peuple pourra adhérer», a conclu David Koffi Aza.

Marcus Koudjènoumè