Spread the love

IMG-20181118-WA0010Après avoir mené à la pause, le Bénin s’est finalement incliné en seconde période en concédant trois buts face à la Gambie. Une défaite 3-1 qui relance les Gambiens et condamne le Bénin qui  jouera sa qualification à domicile lors de la dernière journée.

Sur un dernier ballon, Khaled Adénon est éliminé. La frappe de Yousoupha Bobb termine sur le poteau, mais Ablie Jallow, ayant bien suivi, marque le troisième but dans la cage vide. Ce n’est plus une simple défaite. La Gambie boucle le spectacle dans les arrêts de jeu. Acte final d’une leçon de réalisme. 3-1. Lancé en profondeur sur une contre-attaque, Bubacarr Jobe prend de vitesse la défense béninoise et trompe Fabien Farnolle d’un tir croisé avec l’aide d’un rebond pour le 2-1. Avant ce séisme, les Gambiens qui tâtonnaient dans le jeu, s’en sont remis à un coup du sort pour égaliser. La frappe de Lamin Jallow de l’extérieur du pied qui n’était visiblement pas cadré, finit au fond après un contre malheureux de Moïse Adiléhou qui était à sa première titularisation chez les Ecureuils. 1-1. Cette égalisation a enfin lancé le match des locaux qui vont assommer des Béninois trop maladroits et insuffisants dans le jeu qui se sont effondrés sur les vingt dernières minutes. Farnolle avait simplement retardé l’échéance sur un centre fort de Jallow (53è).

 Air Mounié

 Sur la pelouse difficile du stade de l’indépendance de Bakau, on se demandait comment les Ecureuils pouvaient faire la différence. Sur la première action construite par les Jaunes, Jordan Adéoti décale Séidou Barazé à droite, dont le centre est parfaitement repris de la tête par Steve Mounié (34è). Son deuxième but international et son  premier but cette saison. En confiance, il avait déjà cadré le premier ballon du match d’un coup de casque (17è). A la pause, le Bénin tenait sa bonne opération sans forcément briller dans le jeu. L’attaquant d’Huddersfield garde sa verve à la reprise et passe près du doublé. Servi en profondeur par David Kiki, il place une frappe puissante dans l’angle fermé mais le gardien sort la parade (64è). Et ça, c’était avant le déluge.

 Une finale Bénin-Togo en mars

 A la suite de cette défaite, le Bénin totalise toujours 7 points. Les Ecureuils auront besoin d’un nul ou d’une victoire face à leurs voisins togolais en mars prochain pour s’assurer la qualification. Quant à la Gambie, elle s’est relancée avec désormais 5 points. Les Scorpions sont condamnés à gagner à Blida en mars et faire un peu de calcul.  Compliqué mais pas impossible. En attendant, les Ecureuils peuvent avoir des regrets.

 Géraud Viwami

(Coll)

Fiche technique du match

 Gambie – Bénin 3-1

Buts: L.Jallow (69è), B.Jobe (78è), A. Jallow (90è+4) // S.Mounié (34è)

Gambie :  Jobe, Richter, Danso, Sanneh, Jagne, Sohna, Adams (B. Jobe 62è) , Bobb, Jammeh (A. Jallow),  L. Jallow, A. Ceesay (M. Barrow). Coach: Tom Sainfiet (Belgique)

Bénin : Farnolle – Adiléhou, Verdon , Adénon – Kiki, Barazé (Djigla 83è) – d’Almeida (Koukou 62è), Adéoti – Dossou (Azankpo 77è), Poté , Mounié. Coach : Michel Dussuyer (France)