Spread the love

rafproLe Réseau africain des institutions et fonds de formation professionnelle (Rafpro) a tenu sa 4ème assemblée générale extraordinaire le mardi 27 novembre 2018, à Cotonou. Occasion pour les Etats couverts par l’organisation de procéder à la signature de l’accord de siège. L’accord de siège a été signé dans le cadre de la 4ème assemblée générale extraordinaire de l’organisation tenue à Cotonou. Abdou Djerma Lawan, président du Rafpro, après avoir rappelé la mission de l’organisation qui est de faciliter l’accès aux sources de financement à ses membres, a indiqué qu’il compte sur la disponibilité et la perspicacité des participants à travailler dans une parfaite ambiance et dans le consensus. Il s’agira au cours de cette assemblée générale, d’examiner les documents financiers de l’institution et de revisiter certaines dispositions des textes fondamentaux de l’organisation. Le gouvernement du président Patrice Talon, a souligné Adidjatou Mathys, a inscrit dans son programme d’actions, la transformation structurelle de l’économie à travers la valorisation du capital humain et l’intégration sous régionale pour promouvoir l’industrie et les services. « Ce gouvernement ne peut que se réjouir de votre vision et surtout de votre volonté commune d’aller de l’avant. En seulement 12 années d’existence, vous avez fait des pas de géant, en consolidant votre base institutionnelle et en inscrivant votre marche dans la durée », a félicité Adidjatou Mathys. Enumérant quelques actes posés par le Réseau, le ministre a formulé le vœu de voir le Rafpro impacter davantage les dispositifs de formation continue dans tous les pays membres.

Odi I. Aïtchédji