Spread the love
OUSMANE_BATLe Président de la plus haute juridiction en matière administrative, judiciaire et des comptes de l’Etat du Bénin, Ousmane Batoko (photo) a présidé les jeudi 26 et vendredi 27 novembre derniers, la quatrième rencontre trimestrielle entre la  Cour suprême et les juridictions du fond. Les travaux de cette importante rencontre ont eu pour cadre, les locaux du tribunal de première instance de Natitingou. Au menu des échanges, il y avait plusieurs communications notamment celle portant sur les thèmes ci-après : l’administration des cours et tribunaux par le ministère de la justice : étendue et limites au regard des dispositions de l’article 125 de la constitution du 11 décembre 1990 ; les contrariétés de décisions entre les juridictions du fond ; les rapports entre avocats et magistrats dans l’exercice de leurs offices respectifs ; effectivité des contentieux administratifs et des comptes devant les juridictions du fond ; la mise en œuvre des poursuites des infractions relatives aux comptes de campagne électorale et sur la jurisprudence nationale en droit bancaire. A l’ouverture de cette rencontre, le Président de la Cour suprême, M. Batoko a indiqué que l’enjeu est de permettre à l’appareil judiciaire national de se mettre au diapason des exigences de l’Etat de droit.
Hervé M. Yotto
 (Br Atacora-Donga)