Spread the love

béninA l’instar des autres départements du Bénin, les Collines ont célébré, mercredi 1er août  le 58ème anniversaire de l’indépendance de notre pays. C’est Dassa qui a abrité les manifestations officielles.

Tout a démarré par l’exécution de l’hymne nationale du Bénin lorsque la délégation composée du Maire Nicaise Fagnon, du Secrétaire Général de la préfecture des collines et du Directeur départemental de la police Républicaine des Collines a fait son apparition. Commenté par le Lieutenant Charles Kohounffo,  le défilé militaire et paramilitaire a démarré par l’entrée en scène des éléments de la police républicaine. Ces derniers ont fait des démonstrations qui ont forcé l’admiration du public. A leur suite, d’autres détachements constitués de militaires, de sapeurs-pompiers et de para commandos, ont sacrifié à l’exercice de défilé. Après le passage des forces militaires et paramilitaires, place  a été donnée au défilé civil. Là également, d‘autres démonstrations ont émerveillé l’immense foule ayant fait le déplacement. Chasseurs, scouts et vendeuses de denrées alimentaires ont aussi exhibé leurs savoir-faire. Il faut préciser que le Maire Nicaise Fagnon, première autorité de l’hôtel de ville de Dassa a, au début de la cérémonie,  laissé entendre qu’il est nécessaire voire indispensable que les fils et Filles de Dassa et des Collines s’unissent autour des questions ayant trait au développement. Les manifestations se sont poursuivies dans l’après-midi mardi avec le match  de football sanctionnant la finale  de  la coupe de l’indépendance qui a opposé les civils et les hommes en uniforme.

Sidoine M. Avadji

 (Br-Zou-Collines)

Abomey-Calavi a vibré au rythme des rangers

A Abomey-Calavi, les manifestations du 58ème anniversaire d’accession à la souveraineté internationale du Bénin ont eu lieu au carrefour Arconville. Après le dépôt de gerbe par maire Georges Bada, place a été accordéeau défilé militaire et civile riche en couleurs. Riche en couleurs, il s’est déroulé sur la rue menant du carrefour Arconville à l’hôpital de zone de ladite Commune. Aux côtés de Georges Bada, ont suivi l’impressionnante parade, l’ensemble des conseillers, la députée Claudine Prudencio. La population elle-même, n’a pas voulu se faire conter l’évènement. Arborant des habits et autres gadgets aux couleurs nationales, ils étaient nombreux ces fils et filles ressortissants de la commune d’Abomey-Calavi àapprécier le spectacle des hommes en uniforme. Les étudiants et administratifs d’Irgib Africa n’étaient pas du reste. Ils ont donné un éclat aux manifestations par leur impressionnant défilé. Les femmes des différents marchés de Calavi, les gardiens de nuit, les gardiens de paix, et autres couches de la société béninoise ont également agrémenté la fête par leurs parades. Le maire Georges Bada s’est réjoui de la communion et de l’entente de tous les fils et filles de sa localité. « Nous avons en commun Abomey-Calavi que nous devons malgré tout chercher à révéler au reste du monde », a-t-il fait savoir

Jockvien Tchobo (Coll)

Nuit de la fête de l’indépendance à Dassa:Oloutchègoun Adjinda mobilise une vingtaine d’artistes

La nuit de l’indépendance a été célébrée mardi 31 juillet 2018 à Dassa-Zoumè. C’est la place Egbakokou qui a accueilli les manifestations dont l’initiative émane du Directeur départemental de la culture des Collines. Abissi Cokou, Marc Sèglo alias Djèdjèlayé, Sylvestre Zomahoun, Mds, Léman, Line star sont, entre autres, artistes qui ont retenu l’attention du public ayant effectué le déplacement d’Egbakokou. Cette nuit de l’indépendance est une initiative saluée par le public qui souhaite déjà son renouvellement. Olou Tchègoun Adjinda, Directeur départemental de la culture des Collines, dans son intervention, a salué les participants pour leur engouement quant à la réussite de l’événement. Fier de la mobilisation de cette nuit, il a annoncé la tenue imminente d’une série de manifestations dans les mois à venir. Mais déjà, il a félicité les candidats admissibles au Certificat d’études primaires dans son département en leur promettant une sortie pédagogique. Les manifestations ont pris fin à deux heures du matin.

 M. A.

(Br-Zou-Collines)