Spread the love

2Démarrée le jeudi 30 août 2018, la 5ème édition du salon national  de l’Enseignement technique et de formation professionnelle (Etfp) a été close par Mahougnon Kakpo, ministre de l’enseignement secondaire,  de la formation technique et professionnelle. C’était le samedi 1er septembre 2018 à la place Tabéra en présence  des autorités politico-administratives et des acteurs du système éducatif.

Pendant trois jours, les  différents centres de formation professionnels ont fait découvrir  aux populations du département du  Borgou et environs, les créations et les innovations  de leurs apprenants. Sanni Bio Bayé, le Secrétaire général de la préfecture,  représentant le préfet du Borgou, a indiqué que ce salon revêt une importance capitale  du moment où il permet  de valoriser le sous-secteur de la formation professionnelle afin de répondre aux besoins de l’emploi et aux exigences du marché.  «Ce salon constitue l’occasion de faire découvrir au public la créativité et le talent des jeunes apprenants des lycées techniques ainsi que les centres d’apprentissage et de formation professionnelle de notre pays, de valoriser le sous-secteur et de l’orienter vers les besoins du marché du travail et des entreprises », a-t-il  laissé entendre. Selon le Ministre des enseignements secondaire,  de formation technique et professionnelle (Mesftp), cette 5ème édition du salon national de l’Etfp ouvre la voie à une évaluation du chemin parcouru en vue de déboucher sur la réorientation de l’activité qui permettra au Bénin d’être sur le théâtre international. Ainsi, il a invité tous les acteurs à redoubler d’effort en travaillant dans une synergie d’actions afin de mutualiser les ressources mises à leur disposition par l’Etat. Après avoir reconnu les mérites  des lycées participants, il a exhorté les parents à orienter leurs enfants vers la formation technique gage d’un avenir certain. Il faut noter qu’à la fin, les deux meilleurs exposants par  catégorie ont été primés.

 Zéphirin Toasségnitché

(Br Borgou-Alibori)