Spread the love

BLOCSOn le sait, il est souvent difficile  aux partis politiques, à quelques encablures des élections, de laisser le champ libre à leurs adversaires. C’est pourquoi les leaders du Bloc républicain ont décidé, samedi 12 janvier 2019, d’aller dans les 5ème et 6ème circonscriptions électorales pour expliquer la vision de leur parti aux populations.

La Maison des jeunes d’Allada a été prise d’assaut par les hommes, femmes et jeunes d’Allada, de Toffo, de Tori, de Kpomassè et de Ouidah, dans la matinée du samedi dernier. Jean-Michel Abimbola, Adidjatou  Mathys, Sofiatou Tchanou, étaient entourés, pour l’occasion, de Bernard Houngnibo, Cyprien Togni, Octave Houdegbe, Bibiane Soglo.  Dans   une ambiance surchauffée comme celles qui   précèdent  les moments électoraux, Dr Inès Hodonou  Toffon  a présenté à l’auditoire les  innovations de la loi n•2018-23 portant Charte des partis politiques,  votée le 26 juillet 2018 et décomposée en 58 articles. Que ce soient, les  conditions d’adhésion et de création de partis politiques, le quitus fiscal, les nouvelles cautions pour les candidats aux élections, ou le nouveau Code électoral, tout a été passé au peigne fin. « Le Bloc républicain,  qui  a  pour  idéologie, le  libéralisme économique à visage humain, est  un parti né au lendemain des réformes politiques engagées par la représentation nationale et soutenues par le chef de l’Etat. Il a été créé conformément aux dispositions des nouvelles lois. Avec pour devise : liberté,  compétitivité, fraternité. Créé avec 158 formations politiques, il compte aujourd’hui plus de 170 mouvements, partis et alliances de partis politiques », a-t-elle ajouté. « Plus unis, plus forts pour construire le Bénin. Et cette construction du Bénin doit partir de la construction de Allada, de Toffo, de Tori, de  Ouidah, de Kpomassè. Le Bloc républicain, c’est votre parti. Vous devez le prendre comme votre chose et y déployer toutes vos forces pour la construction d’un Bénin nouveau… », a ajouté, à sa suite,  Jean-Michel Abimbola.  Cap a été ensuite mis sur Abomey-Calavi où  les populations  ont été entretenues sur le même sujet.

 Jean Paul Mahougnon

Houngnibo, maître des lieux

 Le Commandant des Douanes Bernard Houngnibo est sans doute l’homme politique incontournable des  5ème et 6ème circonscriptions  électorales. En tout cas, vu la mobilisation faite autour de sa personne, et l’engouement suscité par chacun de ses déplacements, on comprend, conformément à ce qui se dit ici et là,  qu’il  maitrise son terrain. Pour preuves, le jeudi 10 janvier 2016, de nombreux adeptes du culte vodoun ont été rassemblés au siège qu’il leur a nouvellement construit à Toffo. Entre chants, danses et ripailles, les populations ont été mis au parfum des idéaux du Bloc républicain. Deux jours plus tard, à Kpomassè, tout ce que l’arrondissement contenait comme  adeptes du culte vodoun  a répondu à l’appel du « mécène », Bernard Houngnibo. Serein,  dans un boubou 3 pièces, Bernard Houngnibo, alias Hounongan « Kimanhoulissa », a expliqué à ses frères du couvent ce qu’est le Bloc républicain, son logo et comment y adhérer. Il a, par ailleurs, invité les adeptes à l’union. Selon lui, le développement du secteur culturel,  tel que prévu par le Pag, ne laissera personne sur le quai.