Spread the love

pelerinage-dassaLa 61ème édition du Pèlerinage à la Grotte Mariale Arigbo de Dassa qui a débutée depuis le vendredi 21 Août s’est achevée ce dimanche par une Célébration Eucharistique. Présidée par le Cardinal Robert Sarah de la Guinée Conakry, préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements depuis 2014, cette célébration a été axée sur l’intimité avec Dieu. A la fin, plusieurs personnalités de l’Eglise Catholique ont été citées dans l’ordre national du Bénin. C’était en présence du Chef de l’Etat, des membres de son gouvernement et des pèlerins.

Ils sont des milliers de pèlerins à participer comme à l’accoutumée au Pèlerinage à la Grotte Mariale Arigbo de Dassa qui s’est déroulé du 21 Août au 23 Août 2015. Venus des quatre coins du bénin et d’autres pays dont la Guinée Conakry, la Côte d’Ivoire et la France, cette 61éme édition a porté sur l’intimité avec Dieu. Dans son homélie, le Cardinal Robert Sarah de la Guinée Conakry a mis l’accent sur l’intimité avec Dieu comme source de puissance. Selon lui, « plus notre communion avec Dieu est intime, plus nos vies seront puissantes ». Il a donc exhorté les fidèles à créer des relations d’intense intimité et de communion avec Dieu.
Au terme de cette célébration, plusieurs personnalités de l’Eglise Catholique ont été décorées par la grande Chancelière en présence du Chef de l’Etat Yayi Boni. C’est le cas du Cardinal Robert Sarah de la Guinée Conakry et de certains évêques du Bénin à savoir Monseigneur Pascal N’Koué, Pierre Martin Adjou, Barthélémy Adoukonou, Victor Agbanou, Nestor Assogba, Clet Fêliho, Jean Benoit Gnambode, François Gnonhossou, Sabi Bio et Paul Viera.
Le clergé béninois n’a pas manqué de manifester sa reconnaissance aussi bien à l’endroit du président de la république qu’à l’endroit des forces de l’ordre déployées sur le terrain pour assurer la sécurité des participants durant ces moments de ressourcement spirituel.
En prélude à ce pèlerinage, plusieurs dispositions sécuritaires ont été prises pour garantir son bon déroulement. C’est le cas par exemple du renforcement du dispositif des sapeurs-pompiers, du déploiement des forces de l’ordre et de sécurité publique sur les principaux axes routiers, sans oublier le communiqué du ministre de l’intérieur Placide Azandé rappelant aux pèlerins et autres usagers de la route, l’obligation du respect rigoureux du code de la route pour éviter les accidents à cette occasion.

Léonce ADJEVI