Spread the love
antoine-ganye
Monseigneur Antoine Ganyé, le président de la conférence épiscopale du Bénin

Le sanctuaire Notre Dame d’Arigbo de Dassa-Zoumè a accueilli les 21, 22 et 23 août 2015, le pèlerinage marial des fidèles chrétiens catholiques ou non, venus d’horizons divers pour célébrer les dévotions de la Vierge Marie. Au cours de la messe d’action de grâce mettant fin aux manifestations de cette 61ème édition, son Eminence Robert Cardinal Sarah a invité les hommes à choisir le chemin du salut. A ce rendez-vous spirituel, auquel a pris par le chef de l’Etat, 12 personnalités religieuses ont été distinguées.  

La sommité de l’église catholique était à l’honneur hier dimanche 23 août 2015 au pèlerinage marial Arigbo de Dassa-Zoumè. 12 personnalités religieuses, dont son Eminence Robert Cardinal Sarah, ont été reçues dans divers ordres nationaux pour les loyaux services rendus à la Nation. L’invité de la Conférence épiscopale du Bénin a été reçu au grade de Grand Croix de l’ordre national du Bénin. Quant à Monseigneur Pascal N’koué, il a été fait Grand officier et les autres ont reçu le grade de Commandeur de l’ordre national du Bénin. Avant la cérémonie de distinction, son Eminence Robert Cardinal Sarah, a, dans son homélie, amené les fidèles à s’approprier l’enseignement du Christ qui s’articule en 6 grands points. En décortiquant du fond en comble la prédication donnée par Jésus dans la synagogue de Capharnaüm, son Eminence a mis l’accent sur l’incrédibilité des disciples, qui, malgré les miracles de leur maître, ont choisi de le quitter au regard de son évangile qui offense le bon sens. Après avoir insisté sur l’intimité de chacun avec Dieu, qui ne peut qu’être possible et réalisable qu’à travers le rapport personnel et intime avec Jésus Eucharistie, il a aussi souligné l’humilité de Dieu et montré l’impossibilité de l’homme à amener le Christ à modifier son évangile. Ensuite, il a cherché à savoir la position des fidèles par rapport à la question. Il a conclu que l’Eucharistie est l’unique chemin qui peut conduire au salut. S’exclure de la communion en s’installant de façon permanente dans le péché mortel, a-t-il dit, c’est s’empêcher de rentrer au cœur même de la vie intime de la trinité sainte. Pour leur permettre d’emprunter le chemin du salut, il a confié les hommes à la vierge Marie en demandant, par son intersection pour chacun, la grâce du pardon, de la foi, et la fermeté à suivre le Christ fidèlement à l’image de Marie. Placé sous le thème : «Marie, éducatrice et protectrice des âmes consacrées», ce grand rendez-vous spirituel, fait d’intenses moments de prières, de méditation et de dévotion à la Vierge Marie, a célébré cette année ses noces de platane.

 Zéphirin Toasségnitché

(Br Zou-Collines)