Spread the love
wushu
Les trophées décernés au cours de ce championnat

La 6è édition du Championnat d’Afrique de wushu, qui a pris samedi 23 juillet 2017 à Cotonou, a été marquée par la nette domination de l’Egypte qui s’en sort avec 19 médailles, dont 15 en or et 4 en argent. De leur côté, les Béninois ont terminé 5è avec 16 médailles, dont 3 en or, 7 en argent et 6 en bronze. Fabrice Noudofinin et Edouard Atindéka sont les deux Ecureuils à avoir brillé au cours de cette compétition. Grâce à ses deux hommes forts, le Bénin a décroché deux médailles d’or en Taolu et une en Taijian hors catégorie. Malgré leur performance de haut vol, ils ne sont toutefois pas parvenus à bousculer la hiérarchie. L’Egypte a en effet fini en tête devant l’Algérie (2è) avec ses 16 médailles (8 or, 6 argent, 2 bronze) et la Côte d’Ivoire (3è) avec ses 12 médailles (5 or, 4 argent, 3 bronze). Au total, dix nations ont pris part à ce Championnat qui s’est déroulé au palais des sports du stade de l’amitié Général Mathieu Kérékou de Cotonou. Etant venus après le démarrage jeudi 20 juillet dernier, les Togolais ont été disqualifiés. Par contre, le Nigeria, le Sénégal, le Maroc, le Burkina Faso, l’Afrique du Sud et le Niger étaient bien présents comme les trois meilleures nations de la compétition à savoir l’Egypte, l’Algérie et la Côte d’Ivoire.

EAB