Spread the love
Ambroise Zisou à Godomey
Ambroise Zinsou remettant le trophée à l’équipe victorieuse

Déjà vainqueur de l’édition 2014, Shalaï Fc de Fifonsi a remporté samedi 29 décembre dernier, la 8è édition du tournoi de football  »Arbre de Noël » doté du trophée Ambroise Zinsou. Lors d’une finale qui a tenu toutes ses promesses, l’équipe de Tankpè a pris le dessus (2-1) sur Deo Fc à l’issue des épreuves fatidiques de tirs au but suite à un nul (0-0) à la fin du temps réglementaire. Tombeurs de City Fc de Pahou sans trembler lors des demi-finales, Paterne Adotévi et ses partenaires partaient avec la faveur des pronostics dans le cadre du dernier acte de la compétition. Dans une rencontre très fermée au cours de laquelle chaque équipe sortait ses tactiques de jeu, aucun but n’a été marqué lors du temps réglementaire. Les protégés du conseiller Sévérin Dossou-Yovo ont démontré qu’ils avaient de la matière à revendre. Mais devant une équipe de Shalaï Fc qui a couru durant toute la rencontre, ils sont restés sans solution. Il a donc fallu recourir aux épreuves des nerfs. Au finish, Shalaï Fc s’en sort avec deux tirs réussis contre un pour son adversaire. Shalaï Fc vient de faire chuter le record de Deo Fc, double vainqueur (2016 et 2017). Avec deux titres chacun, le challenge reste ouvert pour les éditions à venir. Une fin en apothéose qui réjouit le promoteur. Selon Ambroise Zinsou,  ce tournoi vient combler un grand vide dans l’arrondissement de Godomey. « Permettez-moi d’abord de rendre un vibrant hommage aux reporters sportifs et aux responsables d’organes de presse pour leur accompagnement sans faille. Je m’en voudrais aussi de ne pas remercier les bonnes volontés qui continuent de croire en moi en me soutenant dans cette initiative dédiée à la jeunesse, fer de lance de tout développement. Une jeunesse épanouie est gage d’une nation prospère. A travers ce tournoi, c’est toute une jeunesse qui gagne ensemble. C’est un contrat social que nous avons établi avec cette jeunesse à qui nous demandons de continuer par y croire en ses capacités », a-t-il déclaré. Les regards sont désormais tournés vers la 9è édition.

C.G