Spread the love
albert-t
L’ancien médiateur de la République rompt le silence

On suivra attentivement ce mardi 22 décembre 2015, le professeur Albert Tévoédjrè. L’ancien fonctionnaire international a pris rendez-vous pour se prononcer sur l’actualité politique nationale qui débouchera sur l’annonce du nom de son candidat pour la présidentielle de 2016. Cette sortie est considérée comme le retour sur la scène politique de cet intellectuel brillant. En bon visionnaire, le choix de son candidat ne manquera pas de pertinence à l’égard de l’opinion publique.

«Cet homme, il vaut mieux l’avoir avec soi que contre soi».  On se demande si ces compliments que le Professeur Albert Tévoédjrè a toujours arrachés à ses adversaires politiques continuent de lui coller  à la peau  à la date d’aujourd’hui. La question est d’actualité en raison de son soutien annoncé au profit d’un prétendant au fauteuil de la Marina. L’homme qui se trompe rarement dans ses choix va-t-il réussir un nouveau coup ? Beaucoup s’emploient à reconnaître qu’en voulant signer  son  come-back, le Renard de Djrègbé, comme on l’a surnommé, doit avoir son mot à dire dans le processus devant conduire à l’élection d’un nouveau président de la République. Recroquevillé dans son refuge de Pellerin à Djrègbé, l’ex-médiateur de la présidence s’est donné quelques temps de repos et de silence plat face à l’actualité politique nationale, en se préoccupant plutôt du dialogue interreligieux. L’heure a sonné pour lui de rompre le silence et le moment semble être propice. L’actualité sur la présidentielle de 2016  a inspiré Albert Tévoédjrè à ne pas observer le mutisme. Il va soutenir un candidat de son choix et c’est cela même la raison de sa sortie d’aujourd’hui. Face à une multitude d’ambitions et de sensibilités politiques diverses, ce brillant intellectuel ne manquera pas d’avoir un fort pour l’un des prétendants. Selon des informations, sa  sympathie n’ira pas du côté du candidat du  pouvoir. Toutefois, le suspense reste entier. Après ce soutien qu’il annoncera, qu’attendra le candidat de lui? Albert Tévoédjrè est sans doute un leader d’opinion très écouté. Sa voix est une quantité non négligeable. Mais cela ne suffit pas pour faire gagner son joker. Génie politique, visionnaire hors pair, sa stratégie pour la conquête du pouvoir aux côtés du Général-Mathieu Kérékou a toujours été payante. C’est une carte de visite qui ne court pas la rue.  S’attacher ses services devrait aller jusqu’aux propositions pour la stratégie de victoire.  Cependant, l’eau a coulé sous le pont et on se demande si l’homme reste toujours un visionnaire.
FN
Le « Renard de Djrègbé » rejette la France-Afrique 
Le Professeur Albert Tévoèdjrè, ancien ministre de la République, ex-Médiateur de la République et artisan de la victoire de Yayi Boni lors de la présidentielle de 2006, se prononcera sur l’élection de 2016. Sa déclaration interviendra ce mardi 22 décembre 2015 dans un hôtel à Cotonou. Selon les informations, Albert Tévoèdjrè, acteur politique national et ami très proche à Yayi Boni, risque de faire pencher la balance du côté d’un autre candidat. Le frère Melchior annoncera ce jour le nom de son candidat, mais avec un discours qui rejettera la France-Afrique. Homme ayant des relations internationales, l’ancien Médiateur de la République qui a démissionné de son poste, il y a quelques années, dira son amertume face à cette nouvelle forme de colonisation et se portera prêt à combattre toute candidature qui tendra à diviser le Bénin.
F.F