Spread the love

lettre fifaSuite aux diverses attaques du ministre des Sports, Safiou Idrissou

Le minitre Safiou Affo veut unifier la famille du football
La Fifa montre le chemin au ministre Safiou Affo

Affo, contre la Fédération béninoise de football (Fbf), le président Augustin Ahouanvoèbla a saisi la Fifa le 9 mars 2015 pour lui rendre compte de la situation. En retour, l’instance internationale a répondu le 12 mars à travers une correspondance (lire ci-dessous) signée de son secrétaire général adjoint, Markus Kattner. Elle rappelle « que toute association membre de la Fifa se doit de diriger ses affaires en toute indépendance et de veiller à ce qu’aucun tiers ne s’immisce dans ses affaires, tel que clairement stipulé dans les articles 13 par .1 (i) et 17 des statuts de la Fifa ». L’instance présidée par Sepp Blatter va plus loin et ajoute : « Par conséquent, nous vous invitons à bien vouloir transmettre la position de la Fifa aux autorités concernées afin d’éviter toute détérioration de la situation. Vous aurez ainsi également la possibilité d’éclairer tout éventuel malentendu et rétablir des relations constructives avec des partenaires essentiels pour le développement du football au Bénin ». La situation de tension que veut créer le ministère des Sports n’a donc pas sa raison d’être aux yeux de la Fifa qui se réserve le droit de prendre des décisions très dures à l’encontre du Bénin si le gouvernement s’immisce encore dans les affaires de la Fbf.

 Epiphane Axel Bognanho