Spread the love
He-Claudine-Prudencio
Claudine Prudencio a offert des vivres au Centre Saint Camille

La présidente de la Commission en charge des affaires sociales de l’Assemblée nationale, Claudine Prudencio, est descendue le mercredi 18 avril 2018 au centre St Camille de Lellis d’Abomey-Calavi. Claudine Prudencio a fait un don important à ce centre d’accueil des personnes en situation de déficience mentale.

Cartons de pâtes alimentaires, sacs de riz, sacs de haricot, bidons d’huile, sac de farine de manioc, cartons de savon…Claudine Prudencio était le mercredi 18 avril 2018 au chevet des pensionnaires du centre  centre St Camille de Lellis d’Abomey-Calavi. Les mains chargées de produits alimentaires, la présidente de la Commission en charge des affaires sociales de l’Assemblée nationale a offert un instant de bonheur aux personnes en situation de déficience mentale. L’acte posé par l’élue de la sixième circonscription électorale, est la manifestation de sa « solidarité », son « affection » et sa « tendresse » à l’endroit, non seulement des pensionnaires, mais aussi des responsables de l’Association St Camille de Lellis qui essaient de soulager les peines  des personnes en situation de déficience mentale. «Ainsi que vous le savez sans doute, je suis la Présidente de la Commission en charge des Affaires sociales », a rappelé la députée Claudine Prudencio. «Cette position m’a déjà fait prendre des initiatives. J’ai rencontré des gens de différentes conditions, mais jamais auparavant je n’avais vu d’aussi près les difficultés relatives au fait de s’occuper des pensionnaires d’une structure comme celle qui nous accueille», a-t-elle fait savoir.

«Prompte guérison et une réinsertion facile»

La députée Prudencio reste persuadée que la difficulté la plus pesante résulte non de l’état des malades, mais de l’abandon dont ces derniers font souvent l’objet de la part de leurs familles et de leurs amis quand survient la maladie mentale. «Affectée dans mon moral, ébranlée par cette situation, je viens donc, en attendant un autre apport de la Fondation espace Afrique dont je dirige la branche béninoise, le Cievra, vous apporter ce don », a-t-elle annoncé d’une voix pleine d’émotions. Aux patients et pensionnaires du centre, elle a souhaité, une prompte guérison et une réinsertion facile dans leurs familles. « Je souhaite à chacun une reconstruction personnelle accomplie, un retour gagnant dans cette société dont les insuffisances sont largement responsables de votre présence ici. Que Dieu vous accorde la grâce de la guérison », a-t-elle prié. Les mots de la députée de la 6ème circonscription électorale à l’endroit des responsables du Centre St Camille de Lellis ont été ceux de remerciement et d’encouragement. «Chers responsables de l’Association St Camille de Lellis, nulle récompense, nul mot, ne saurait suffire à vous remercier de l’action magnifique que vous accomplissez ici. Recevez simplement par ce geste, ma modeste contribution à l’effort qui est le vôtre au quotidien », leur a-t-elle déclaré. Touché par le geste et la démarche de l’élue, Grégoire Ahongbonon, fondateur de l’Association St Camille de Lellis l’a remerciée. Il lui a demandé d’être l’ambassadrice du centre auprès du Parlement béninois.

 JMP