Spread the love

AbtHier soir, au soir au siège de l’Alliance pour un Bénin Triomphant (Abt), des jeunes ont vécu les moments forts de la finale de la Coupe d’Afrique des Nations (Can) édition 2015. C’est une initiative de Abdoulaye Bio Tchané, potentiel candidat à l’élection présidentielle de 2016 au Bénin. Après 120 minutes de jeu, et la séance de tirs au but, Abt a remis des lots aux gagnants du jeu pronostic initié pour encourager la jeunesse sportive tout au long de cette compétition.

Médaille, casquette, ballon et lot de tee-shirt ; voilà la composition de chaque lot remis hier aux gagnants par Bio Tchané, lui-même. « Cette cérémonie n’a pas été initiée pour remettre les lots aux gagnants ; mais plutôt pour partager avec la jeunesse, cette soirée festive du sport africain », a-t-il dit pour remercier tous les jeunes qui ont participé à ces pronostics. Il a loué aussi la détermination, le courage et les démonstrations des deux équipes des pays frères du Bénin. « Les joueurs béninois ont le talent de ceux qui gagnent », a indiqué Bio Tchané pour exhorter la jeunesse béninoise à ne pas négliger les activités sportives. Son vœu le plus cher au cours de cette soirée est de voir l’équipe nationale du Bénin à cette phase de la Can, un jour.

Pour démontrer son amour pour le sport et sa volonté d’accompagner les acteurs du sport, Bio Tchané a invité Carlos Bossouvi, le Béninois qui a pédaler son vélo du Bénin jusqu’en France pour collecter des dons au profit d’une association. A l’occasion, le cycliste béninois a pris la parole pour revenir sur les raisons qui l’ont poussé à faire ce trajet. « Je n’avais pas de moyens pour venir en aide à cette association qui fait bien son travail. J’ai pris la décision de contribuer à ma manière. J’ai ramené six mille Euros », a dit Bossouvi. Pour Abdoulaye Bio Tchané, ce jeune est à encourager.

Les gagnants présents ont aussi manifesté leur joie. Le premier qui a bien pronostiqué le score de la finale a estimé que sa victoire va se poursuivre jusqu’en 2016 avec Abdoulaye Bio Tchané.

 Félicien Fangnon