Spread the love
Anpme
Le Directeur de l’artisanant, Casimir Dégbey (au milieu) a lancé les travaux

La salle multimédia de l’Anpme abrite depuis hier jeudi 27 juillet 2017, un atelier de formation des micro-entreprises des artisans-boulangers membres de l’Association des professionnels de pains sucrés et des produits de pâtisserie du Bénin (Appsp) sur la gestion comptable simplifiée. L’objectif visé est d’échanger avec les artisans sur les notions fondamentales de la comptabilité.

Comment peut-on arriver à définir son chiffre d’affaires si l’on ne connait pas les règles comptables élémentaires ? C’est la préoccupation qui a motivé l’organisation l’atelier de formation des micro-entreprises des artisans-boulangers membres de l’Association des professionnels de pains sucrés et des produits de pâtisserie du Bénin (Appsp) sur la gestion comptable simplifiée. Cette session de formation qui est à sa première édition a pour objectif selon le directeur général de l’Agence nationale des petites et moyennes entreprises (Anpme), Alexandre Houédjoclounon, d’outiller les artisans pour qu’ils disposent des moyens d’accès aux sources de financement. Pour lui, cette session de formation est le début du partenariat entre l’Anpme et les artisans. Elle sera faite par étape. «Elle marque la fin des intoxications sur la qualité du pain», a déclaré le président de l’Appsp, Servais Padonou. Satisfait de la disponibilité de l’Anpme à accompagner des initiatives du genre pour la professionnalisation des artisans, il a salué la vision du président Patrice Talon pour un Bénin révélé. Procédant à l’ouverture de la session de formation, Casimir Dégbey, directeur de l’artisanat, a exhorté les artisans à s’unir pour la professionnalisation du secteur. «Beaucoup d’autres initiatives sont prévues pour accompagner le présent atelier de renforcement des capacités des artisans. Lancée depuis hier, cette session de formation prend fin cet après-midi.
 
Odi I. Aïtchédji