Spread the love

EfficacitéQuarante-huit heures après la prise en conseil des ministres du décret sur les normes minimales de performance énergétique, le ministre de l’Energie a convié, vendredi 21 décembre 2018, les acteurs à une conférence-débat. Cette rencontre qui a eu pour cadre Bénin Marina hôtel a porté sur la nouvelle stratégie du gouvernement pour accélérer l’accès à l’électricité des populations en milieu rural.

Après avoir vaincu le délestage sauvage en peu de temps, le gouvernement du Nouveau départ maintient le cap et multiplie les initiatives pour assurer l’énergie électrique à tous. A cet effet et s’inscrivant dans une démarche futuriste, il a mis en branle sa politique d’efficacité énergétique. Les contours de la nouvelle stratégie pour accélérer l’accès à l’électricité des populations, surtout celles en milieu rural, a été dévoilée au public le vendredi dernier. Selon le ministre de l’Energie, le Bénin entend désormais contrôler sa consommation d’électricité, aussi bien dans l’administration que dans les ménages. C’est d’ailleurs pourquoi des normes minimales de performance énergétique ont été élaborées. Ces mesures normatives, a-t-il précisé, concernent les lampes et climatiseurs de performance douteuse déversée sur le marché de l’électronique au Bénin qui ont un surcoût d’investissement avec un impact négatif sur la consommation d’énergie. « A partir du constat qu’il y a beaucoup d’appareils et lampes qui viennent dans notre pays sans respecter les normes minimales de consommation d’énergie, c’est comme si notre pays est devenu une poubelle où les gens viennent déverser ce qui n’est plus accepté ailleurs. C’est ce manque historique que le gouvernement vient de traiter de la meilleure des manières en prenant ce décret en conseil des ministres », a-t-il informé. A l’en croire, ces dispositions visent à amener les fabricants, les importateurs et les distributeurs à ne commercialiser au Bénin que des produits économes en énergie, avec une étiquette indiquant la classe énergétique et les spécifications techniques réelles des équipements. Cette conférence-débat entre, de fait, dans la droite ligne des séances de sensibilisation recommandée par le conclave gouvernemental pour permettre aux consommateurs d’effectuer dorénavant des choix judicieux. Un autre sujet qui était au cœur des discussions est le décret 2018-415 du 12 septembre 2018 portant réglementation de l’électrification hors réseau en République du Bénin. A l’avis du ministre Dona Jean-Claude Houssou, ce cadre réglementaire a été mis en place pour corriger cette défaillance qui a, pendant longtemps, empêché le secteur privé d’investir massivement dans le secteur pour accélérer le taux d’accès à l’électricité. Et si désormais l’Energie est au cœur du Bénin qui est une terre d’opportunités, c’est aussi grâce aux Partenaires techniques au développement. Le Numéro 1 de l’Energie au Bénin n’a pas à cette occasion, manqué de les remercier, en particulier le Millenium challenge account qui appuie fortement ces deux décrets.

JSB