Spread the love
talon-defile
Le chef de l’Etat à bord du commande-car passe en revue les troupes

1er août 1960-1er août 2017 ! 57 ans hier que le Bénin a accédé à la souveraineté internationale. La célébration de cet évènement majeur à la place de l’Etoile rouge a été marquée par un défilé militaire en présence du chef de l’Etat, Patrice Talon.

Les manifestations officielles entrant dans le cadre du 57èmeanniversaire de l’accession du Bénin à l’indépendance sont désormais du passé. Aux côtés du chef de l’Etat, Patrice Talon, les ministres et présidents des institutions ont assisté à la parade militaire hier mardi 1er août 2017 à la place de l’Etoile rouge. C’est l’escadron de la musique de l’armée de terre qui a ouvert le bal du défilé militaire séquencé en deux étapes. La parade pédestre et le défilé motorisé. La nouveauté de cette année est l’exécution du carrousel. Trois différentes figures ont été présentées lors de cet exercice. A la suite du carrousel, l’étape suivante des manifestations a été le défilé pédestre exécuté par les différentes unités spécialisées des détachements de la police, la gendarmerie et les forces armées. La cérémonie a  pris fin par le défilé motorisé. Une occasion pour les forces de défense et de sécurité de faire voir au public, le matériel roulant dont ils disposent. Au terme de la cérémonie, Adrien Houngbédji, président de l’Assemblée nationale n’a pas manqué de décerner son satisfecit au travail abattu par le Cemg des forces armées béninoises sous la direction du chef de l’Etat, Patrice Talon. Pour Koubourath Osséni, le défilé était une réussite et il y avait du plaisir à le suivre. Quant à Louise Mushikiwabo, ministre rwandaise des affaires étrangères, elle a laissé entendre que c’est une occasion de mieux s’engager par rapport aux nouveaux défis pour le développement économique du pays.« Nous devons sous la direction du chef de l’Etat, rester unis et bâtir le Bénin », a déclaré son homologue béninois Aurélien Agbénonci. Selon Sacca Lafia, ministre de la sécurité publique, les évènements se sont déroulés dans le délai prévu et dans l’ordre. Ceci démontre la nouvelle image que nous voulons donner au Bénin», a-t-il indiqué. Dans la même optique, le ministre de l’énergie Jean-Claude Houssou a déclaré que cette célébration est le signe du renouveau pour transformer durablement le Bénin. Sabai Katé et  Zul Kifl Salami ont aussi salué respectivement la ponctualité, l’humilité du chef de l’Etat et la discipline militaire qui ont caractérisé les manifestations.
 
Mohamed Amoussa
(Stag)
 
 L’armée renouvelle son serment
C’est une cérémonie fort-simple empreinte de solennité qui a marqué la commémoration du 57ème anniversaire de l’accession du Bénin à l’indépendance hier mardi 1er août 2017 sur le Boulevard des armées. C’était en présence du chef de l’Etat, des présidents des institutions de la République, des membres du gouvernement et autres invités de marque.
Les forces de défense et de sécurité ont renouvelé leur serment de loyauté aux institutions de la République. C’est à l’occasion de la célébration de l’accession du Bénin à la souveraineté internationale. A cet effet et comme c’est de coutume chaque année, il a été organisé sur le Boulevard des armées mardi 1er août 2017, un défilé militaire. De l’Armée de terre aux Eaux, forêts et chasse, en passant par la Gendarmerie nationale, les Forces aériennes, les Forces navales, la Police nationale et les douanes et droits indirects, le défilé a permis aux forces de défense et de sécurité d’exhiber les moyens mise à leur disposition pour défendre l’intégrité territoriale, préserver la sécurité des personnes et des biens, et participer au développement national. Placé sous le thème «Les forces de défense et de sécurité unies pour relever les défis du développement», trois temps forts ont marqué le défilé militaire. Il s’agit primo d’un carrousel exécuté par l’escadron de la musique de l’armée de terre consistant à dessiner des figures à la gloire du Bénin et au son de la fanfare. Secundo, un défilé pédestre exécuté par des détachements de l’ensemble des composantes des forces de défense et de sécurité. Tertio, un défilé motorisé exclusivement  exécuté avec les matériels majeurs des forces armées béninoises, les matériels des groupements blindés, les véhicules de sauvetage, de secours et d’intervention contre l’incendie dont dispose le Groupement national des sapeurs-pompiers. De même, des matériels utilisés par le Génie militaire et ceux rapatriés ou en instance de projection sur les théâtres d’opération ont été également déployés.
 
Odi I. Aïtchédji