Spread the love

accidentDeux blessés graves, une trentaine de blessés légers et d’importants dégâts matériels enregistrés. C’est le bilan de l’accident survenu le samedi dernier dans la Commune de Tchaourou. Aux dires des passagers et des témoins, c’était un véritable miracle qu’il n’y ait pas eu de morts.

L’accident s’est produit à Tékparou, un village situé à une douzaine de kilomètres de Tchaourou et à une quarantaine de kilomètres de la ville de Parakou. Le bus de la compagnie de transport en commun, « Pax Express », ayant quitté Parakou pour Cotonou dans l’après midi du samedi 27 décembre, n’est pas arrivé à destination. Parti de Parakou autour de 13 heures, avec cinquante deux passagers à son bord, il s’est renversé dans sa course. Selon certains passagers, la petite voiture qui venait en sens inverse faisait un dépassement en troisième position et roulait à vive allure. L’accident est survenu lorsque le conducteur du moyen de transport en commun a tenté d’éviter la voiture ‘’taxi ‘’, communément appelé « 9 places ». Le bus a dérapé et est rentré dans le décor. Selon le lieutenant Eric Yérima, commandant de la brigade de Tchaourou, le bilan de cet accident fait état de deux passagers sérieusement blessés, une trentaine de blessés légers et d’importants dégâts matériels. Il n’y a pas eu de morts. La Police, la Gendarmerie ainsi que les habitants de Tépkarou ont porté assistance aux victimes. Des blessés ont été évacués à l’Hôpital catholique de Papanè, situé à environ o6 kilomètres de Tchaourou. Alertée, la compagnie des sapeurs pompiers de Parakou a fait évacuer les blessés graves au Centre hospitalier départemental du Borgou. Nos sources informent que le chauffeur du bus roulait également à vive allure. Selon un spécialiste du Centre national de sécurité routière, c’est l’excès de vitesse qui aurait occasinné cet accident.

Clément Dognon

Br-Borgou/Alibori