Spread the love

justiceUn mariage arrangé qui a mal tourné. Le second dossier inscrit au rôle vendredi 10 août 2018 porte sur le crime du cœur. Les faits remontent à 2008 à Allada. La victime Alexis Zoungbénou forgeron de profession a nourri le désir de prendre Véronique Zingli, la sœur de l’accusé en mariage. Éprouvant certainement quelques difficultés à déclarer sa flamme à celle-ci, il est passé par son frère Koffi Zingli. Pour le deal,  Koffi a exigé qu’il lui paie la somme de 40 000 FCfa. Alexis qui rêvait d’avoir Véronique comme sa seconde épouse s’est hâtée de verser le montant demandé. Des jours passent sans qu’il ne voie ni l’ombre de Véronique encore moins,celui son frère Koffi. Aux dernières nouvelles, il apprit que Véronique est tombée enceinte et qu’il y a longtemps qu’elle avait refusé l’offre d’Alexis. Remonté contre Koffi, Alexis a commencé par exiger le remboursement de son argent. C’est dans cette situation que les deux protagonistes se sont rencontrés fortuitement sur la route de Soyo dans la soirée du 29 avril 2008. Une altercation a suivi et Koffi a poignardé Alexis qui est décédé sur- le-champ dans une marre de sang. A la barre, Koffi a reconnu les faits. Il a laissé entendre qu’il a réagi parce qu’il s’est senti agressé par le sieur Alexis. Le Ministère public représenté par l’avocat général Marc Robert Dadaglo a requis 20 ans de travaux forcés. L’avocat de l’accusé, Louis Fidégnon, a demandé à la Cour de condamner l’accusé au temps passé en détention. Au terme des débats, Koffi a été condamné à 12 ans de travaux forcés. Il repart purger le reste de sa peine. Au civil, le frère de la victime a réclamé la somme de 10 millions de FCfa en guise de dommages intérêts. La Cour a fixé à 5 millions de FCfa le montant des dommages à verser par l’accusé.

 HA