Spread the love
coffi-nago
L’Alliance du Président Nago demande à la Céna d’être sereine

En réplique à la sortie médiatique des Forces cauris pour un Bénin émergent, (Fcbe) du 30 Juin dernier, les membres de la section communale des Forces démocratiques unies, (Fdu) de la Commune de Bopa ont tenu, hier mardi 7 Juillet 2015, une conférence de presse dans l’enceinte de leur siège, pour donner leur part de vérité après les accusations dont ils ont fait l’objet. Ils ont saisi l’occasion pour appeler les membres de la Céna et du Cnt à ne pas céder au chantage et aux intimidations de leurs adversaires politiques. En effet, au cours de leur conférence de presse du 30 juin dernier, les Fcbe les avaient accusés d’être à l’origine de nombreuses fraudes dont celle relative au vote des mineurs et des bourrages d’urnes au poste de vote 2 de Fandihouin de la Commune. Pour eux, ces accusations sont nulles et ne sont fondées sur aucun argument juridique. Car, ils disent ne pas comprendre le fait que ce soit dans les arrondissements de Yègodoé et d’Agbodji où leurs adversaires politiques ont subi des échecs cuisants qu’ils dénoncent le vote des mineurs. A cet effet, ils ont invité les membres de la Cnt à situer les responsabilités. Concernant les bourrages d’urnes dont on les accuse, ils ont précisé que la responsabilité incombe aux Fcbe, car c’est leur militant nommé Toussaint Gbéton, actuellement en prison qui a voulu invalider leur suffrage électoral, en mettant dans l’urne un lot de bulletins estampillés Fdu Fandihouin. Selon eux, ce sont des actes prémédités qui frisent l’enfantillage et justifient leur échec auprès de leur mentor national. Face à ces comportements antidémocratiques, ils ont précisé qu’ils ne sont pas restés les bras croisés. « Nous avons introduit des recours. Nous avons introduit les recours toutes les fois que nous nous sentons brimés, quelles que soient la nature et la qualité de l’auteur de l’acte incriminé », a fait savoir le premier adjoint au maire de la Commune, Fréderic Kuéssi Dandévéhoun. Outre ces cas de violations, le responsable Fdu de la Commune, Tagbaho Tchékèssi, a indiqué qu’ils ont saisi la justice par rapport aux candidatures illégalement présentées par deux agents de la mairie de la localité. Et pour montrer leur maturité face à ces agissements des Fcbe, ils ont invité leurs détracteurs à accepter le verdict des urnes afin que la démocratie soit sauvegardée.

 Claude Ahovè (Br Mono-Couffo)