Spread the love

fitness Le ministre Dona Jean-Claude Houssou continue ses séances de sensibilisation des populations à travers « Porto-Novo music fitness ». L’acte 3 de ce rendez-vous sportif qui a mobilisé, le dimanche 24 mars 2019, une foule impressionnante sur l’esplanade intérieure du Stade Charles de Gaulle Porto-Novo, a porté sur la lutte contre le cancer de la prostate.

 Les populations de Porto-Novo et environs en savent désormais sur les précautions à prendre pour éviter le cancer de la prostate. Le dimanche dernier lors de l’acte 3 de « Porto-Novo music fitness », ils étaient des centaines à être informés sur le danger que représente le cancer de la prostate et la nécessité de se faire dépister tôt. Après la séance de fitness à laquelle a pris part le ministre de l’Energie, Dona Jean-Claude Houssou, l’initiateur de cet événement, la plupart des participants du sexe masculin se sont fait dépister par l’équipe médicale spécialement mise en place pour cette tâche. Pour le ministre Dona Jean-Claude Houssou, en associant le sport et la santé à travers « Porto-Novo music fitness », il entend impulser le développement de la capitale du Bénin. Un développement qui doit s’opérer avec des hommes et des femmes pétant de santé et de vigueur. « Nous voulons le développement de cette ville. Pour que cela soit effectif, il  nous faut des acteurs de changement qui soient en forme. Et nous savons tous que le sport contribue beaucoup à la bonne santé », a-t-il justifié. Le natif du quartier Zèvou n’a pas manqué de marteler son ambition de rendre pérenne cette initiative qui vise à sensibiliser toutes les couches de la société sur certaines pathologies qui rongent surtout la jeunesse. Hôte de marque de cet évènement, le ministre de la Santé, Benjamin Hounkpatin, s’est réjoui de l’initiative de son collègue et l’encourage à poursuivre dans cette dynamique. Selon lui, cette randonnée sportive placée sous le thème « ensemble, combattons le cancer de prostate », vient à point nommé en ce temps où le cancer de la prostate fait rage au sein de la société. « Le cancer de la prostate est une hantise pour les hommes.  Or, on peut le guérir quand il est dépisté très tôt », a-t-il informé.

 JSB