Spread the love

Paul-hounkpèA quelques mois de la présidentielle, les responsables des Alliances et de partis politiques s’activent pour mobiliser leurs militants en vue de recueillir leurs suffrages. Le dimanche 4 octobre 2015 le ministre de la Culture, Paul Hounkpè (photo), le député Rosine Dagniho et le Directeur départemental en charge des relations avec les institutions du Mono-Couffo, Gilles Coffè Bachirou, étaient les hôtes des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) du Mono-Couffo. L’objectif était de sensibiliser les militants sur les enjeux du scrutin présidentiel du 28 février 2015. Pour le ministre de la Culture, Paul Hounkpè, c’est l’heure de la grande mobilisation qui a sonné. « Nous sommes là pour le grand rassemblement. Nous allons donner l’insomnie à nos adversaires politiques. Pratiquez la politique du caméléon. Gardez le calme. Il y a des gens qui ne peuvent même pas aller dans le nord pour battre campagne, puisque ceux de là-bas disent qu’il faut préservez les acquis », a-t-il renchéri. Les autres intervenants dont l’honorable Rosine Dagniho et le Ddcri-Mono-Couffo, Gilles Coffè Bachirou ont rassuré les militants de leurs soutiens lors des campagnes électorales. Ils leur ont demandé de se tenir prêts pour la prochaine bataille électorale. « Lorsque le président de la République va analyser et nous doigter celui qui va diriger le pays, nous viendrons vous le dire. Nous sommes sûrs qu’il fera le bon choix », ont-ils mentionné. Ils ont ensuite passé au peigne fin toutes les réalisations faites par leur leader dans les départements du Mono et du Couffo. A en croire Gilles Coffè Bachirou, le chef de l’Etat a nommé beaucoup de ressortissants du Mono dans le gouvernement. Contrairement aux fausses allégations qui font état de ce que Yayi Boni n’a rien fait dans ces deux départements, il a fait savoir qu’il a contribué à la promotion de plusieurs cadres du Mono et du Couffo.

 Claude Ahovè

(Br Mono-Couffo)