Spread the love

LépiL’affichage de la Liste électorale permanente informatisée (Lépi) annoncé pour ce jeudi 04 octobre 2018 n’a pas démarré. C’est le constat fait dans quelques centres de vote sillonnés dans la ville de Cotonou et dans la commune de Sèmè-Podji.

Du centre de vote de Sèhogan à celui de l’école maternelle de Saint Michel, pas d’affichage. Même constat au niveau des centres de vote à Akpakpa à Cotonou. C’est le cas  de Pondéhou Tchèmè, l’un des centres de vote du deuxième arrondissement occupé par quelques personnes en quête d’espace aéré. « Elles n’y sont pas pour la Lépi » ont-elles confié. A l’Ecole primaire publique de  Lom Nava, pas de trace d’agents de l’Agence nationale de traitement (Ant),  ni de listes affichées.  Les écoliers dans les salles suivent les cours. Midombo dans le troisième arrondissement attend aussi les listes. Interrogé sur la situation, Timothée Aglemon, chef quartier de Midombo,  a déclaré que lui et ses pairs ont été informés lors d’une réunion à la mairie de Cotonou, de l’affichage des listes ce jeudi. Mais jusque-là, rien. « En principe on devrait avoir les listes avant le jeudi mais nous avons encore une réunion aujourd’hui, on ne sait pas si au cours de la réunion, on va nous remettre les listes », a-t-il ajouté. Dans la commune de Sèmè-Podji où nous nous sommes rendus par la suite, le constat est le même.  Deux centres de vote ont été sillonnés. D’abord celui de l’arrondissement d’Agblangandan où des agents nous ont fait savoir qu’ils ne disposent pas d’informations sur le processus. Dans l’un des centres de vote de Lokokoukoumey, la place publique était déserte. Pour en savoir plus sur les raisons qui justifient le non démarrage de l’affichage des listes, nous nous sommes rapprochés du régisseur général adjoint de l’Ant, Jean Claude Ahouanvoébla.  Selon les explications, le décalage de certaines activités a modifié le chronogramme préétabli. « Cependant l’affichage va démarrer dans quelques heures toujours ce jeudi », a-t-il promi.

Léonce Adjévi